Design

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Design.



Samedi 8 juin 2024, 10h — 20h, Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou, Paris. Chaque place de la salle de lecture a une lampe articulée Tolomeo, désormais classique, dessinée par Michele De Lucchi. Les réserves sont accessibles au même niveau trois du Centre, derrière un haut grillage.

Mots clés : , , ,


Samedi 25 mai 2024, 15h, Campus fonderie de l’image, Bagnolet. Le salon Puces Typo montre beaucoup de travaux graphiques originaux. Il y a les tables et aussi des grilles d’accrochage. On a depuis toujours admiré (voir : http://jlggb.net/blog3/?p=7268) comment ces grilles caddie, en elles-mêmes, assurent l’art du display.

Mots clés : , ,



Dimanche 14 avril, 20h30, Chaumont. L’établissement phare qu’est ici le Centre national du graphisme nous incite à regarder la typographie dans le paysage. La présence forcément remarquée d’une belle enseigne peinte un peu ancienne nous fait penser qu’elle aurait droit à un cartel.

Mots clés : ,


Jeudi 29 février 2024, 23h, Paris. Elle a été obtenue à Kyoto, dans un FamilyMart (konbini ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7) et elle vient de réapparaître ce soir. On vérifie que le mot spork qui revient en la regardant est bien son nom en anglais, comme spoon et fork. La dire deux en un, l’appeler vraiment cuillère-fourchette ou fourchette-cuillère, sont des façons d’éviter le qualificatif pseudoscientifique aujourd’hui à toutes les sauces, alors qu’on a connu la vérité du mulet. La guerre l’est peut-être. Mais on entend trop cette façon de désigner, sans le dire, le « pure race ».

Mots clés : , ,




Vendredi 15 décembre 2023, 17h, Centre national du graphisme, Le Signe, Chaumont, Haute-Marne. (digital) Soba Choko, montée au Centre Céramique contemporaine La Borne il y a un an, conserve ici ses 6 casiers avec 216 céramiques soba choko et gobelets. L’exposition complète ses 8 tables de gobelets de type soba choko réalisées pour l’occasion lors de workshops d’écoles d’art et de groupes de céramistes et de peintres, s’adjoint une suite historique d’objets et une projection formant L’Atlas du gobelet, et encore un robot qui dessine sur des gobelets, une vitrine archéologique, des livres. Le gobelet japonais montre en quoi il a, depuis quelque 300 ans, généré et porté une encyclopédie, un très vaste album de motifs graphiques. En gros plan : l’expérience imaginée dès 2013, au vu du soba choko de l’atelier Keizan, Arita, décoré de volutes à zig zag, d’une fabrication robotisée par branchement sur le corps. Le gobelet de carton est au pinceau à la main, le dernier, en porcelaine au bleu de cobalt, à la machine conçue par Alexandre Brugnoni à Nancy, présente dans l’exposition.

Mots clés : , ,