Jeudi 23 mars 2017, 14h30, Aix-les-Bains. Sur l’esplanade du lac, la double rangée de platanes de 800 mètres de long, monument historique, était accompagnée de quelque 40 peupliers et saules, très grands, qui viennent d’être tous abattus.

Mots clés : , ,


Dimanche 19 mars 2017, 18h45, Aix-les-Bains. Un petit accident dans la ligne d’horizon au coucher du soleil, la Dent du chat.


Dimanche 19 mars 2017, 18h30, Aix-les-Bains. Le moment de la floraison est là, les fleurs emplissent la vue.




Vendredi 17 mars 2017, 17h30, Le Châtelard, Les Bauges, Savoie. Dans les prés, parmi bien d’autres semblables dans la région, un exemplaire de grange (de grangette), de remise, d’endroit où l’on met à l’abri (de resserre ?), pour les vaches, pour le foin. Voir le sarto.

Mots clés : ,


Vendredi 17 mars 2017, 16h30, Jarsy, dans les Bauges, Savoie. Comment nommer — palets, lauzes — des pierres plates dressées le long des chemins, autour des jardins ?


Vendredi 17 mars 2017, 15h30, Jarsy, Bauges, Savoie. La dent comme repère du passage des minutes, des ombres et des nuages, comme repère de notre promenade.

Mots clés : , ,


Jeudi 16 mars 2017, 17h, Aix-les-Bains, avenue du Petit Port. Les deux vis rouillées ont-elles été dévissées depuis qu’elles ont rapporté la plaque métallique émaillée à la grille en fer forgé ? L’âge de la rue, l’âge de la maison, inscrivent plus de cent ans. La forme des chiffres autant que leurs contre-formes, affichent des signes reconnus et constants dans la plus grande netteté, avec leurs références stylistiques. Leur matérialité radicale est marquée par un devenir et assortie de flous de textures et de variations de couleurs. La plaque « 45 » est exemplaire d’un attachement à un lieu, à un espace, à une ambiance, à une histoire.



Lundi 13 mars 2017, 16h45, rue Rambuteau, Paris 4e. « L’arbre aux feuilles », vu inopinément, avec ses camarades prunus padus plantés en novembre 2014 (carte des arbres de la Ville de Paris : arbresalignementparis), capté immédiatement pour occuper la place de 2017. En 2016 : http://jlggb.net/blog5/?p=254.

Mots clés : ,






Vendredi 10 mars 2017, publication. Dimanche 4 décembre 2016, prise de vue, boulevard Saint Martin, non loin de la place de la République, Paris 3e. La photo signée Jacques Marie, parue dans Les Lettres françaises, donne la date : 29 mai 1968. Cette manifestation, organisée à l’initiative de la CGT, est partie de la Bastille pour aboutir, par les boulevards et les Grands Magasins, à la Gare Saint-Lazare. On parlera de 800 000 personnes. Alors qu’il est question, avec Pierre Mendès France puis François Mitterrand, d’un « gouvernement populaire », De Gaulle part secrètement en Allemagne, à Baden-Baden, pour s’assurer du soutien militaire. C’est donc une manière de scène finale de mai 68. La rangée d’intellectuels, écrivains et artistes semble ne faire nulle part l’objet d’un inventaire, nécessairement variable. D’autres photos, en particulier celles de Gilles Caron, apportent des informations. On peut lire ici : Jean-Pierre Faye, Elsa Triolet, Louis Aragon, puis Paule Thévenin, André Stil, Julia Kristeva, Philippe Sollers, Marcellin Pleinet, puis Jean Thibaudeau, Guillevic, puis Jacque Roubaud, Alain Jouffroy, Jean-Luc Godard. Deux « puis » sont aujourd’hui connus et reconnaissables : Patrick Modiano (dont le premier roman, La Place de l’Étoile, paraît le 7 juin 1968); Gilles Deleuze (dont la thèse, Différence et répétition, est de 1968).


Jeudi 9 mars 2017, 19h, rue des Moulins, Paris 1er. L’aplatissement et la graisse des caractères de l’enseigne ajoutent à massage et copient le bien-être du caractère chinois 閑, au repos (« à l’intérieur de la porte »).

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens