Vendredi 17 mai 2019, 19h, Place Pigalle, Paris, 18e. Arrêt depuis Saint-Denis — événement problématique sur les archives et petit film Juste une image très bien de Jacques Dubuisson —, MacDo, premier étage. « Atlas du gobelet », métadonnées de l’enregistrement : 19:00:49, ‎⁨Place Pigalle⁩, ⁨Paris⁩, ⁨France⁩, 48° 52′ 56.922″ N, 2° 20′ 15.678″ E, 59,00  m, 213,55°, Apple iPhone XS Max back dual camera 4.25mm f/1.8, 4032 × 3024, iso 25, 4,25 mm, f/1.8, 1/413. Et d’autres choses non affichées, et d’autres choses non explicitement écrites et pourtant plus ou moins lisibles. Et ce qui s’est attaché à cet objet, ce qui a fait de cet objet une archive (une plutôt que des) et donc son histoire à venir.

Mots clés : , ,


Mercredi 15 mai 2019, 16h30, boulevard Anatole France, Le Mans. Alors que cette photo se prend, un dialogue : « Vous admirez nos arbres Playmobil ? » « Ce sont des tilleuls ? » « En principe ce sont de beaux tilleuls mais là ils sont massacrés chaque année au carré. » La culture formelle qui prend un jouet allemand comme référence nous amène au modèle allemand de l’alignement de tilleuls.

Mots clés : ,


Mardi 14 mai 2019, 14h30, station Miromesnil, météo ligne 13 en direction de Saint-Denis (ou d’Asnières), pour aller à l’université. Changement connu sur le bout des ongles. Mais un objet se révèle en queue du train, une structure métallique qui compense un retrait du mur en respectant l’inclinaison réglementaire de la plaque émaillée bleu et blanc. Deux souvenirs de temps et de lieux attachés à cet objet-mot : j’ai habité au sommet de la rue, au n°103, dans une chambre de bonne au 7e étage sans ascenseur, de la fin de l’année 1969 au début de l’année 1971 ; au printemps 1967, j’étais monté au dernier étage du n°15, en bas de la rue, pour apercevoir l’appartement de Bourseiller que Godard occupait pour tourner La Chinoise.

Mots clés : , ,



Jeudi 9 mai 2019, 15h30, Musée du Berry, Bourges. Vues de près et touchées hier chez Claudine Monchaussé et Claude Gaget à La Borne, et dans le musée de la poterie qu’ils y ont fondé par une recherche de trente ans, les femmes épis de faîtières, fontaines et bouteilles en grès de Marie Talbot. Dans la famille Talbot des potiers de La Borne, Marie (1814-1874) fait quant à elle figure d’artiste inspirée, décidée à signer chacune de ses pièces.

Mots clés : , ,


Mercredi 8 mai 2019, 20h45, rue Mirebeau, Bourges. Exemplaire, comme on n’en fait plus : l’enseigne n’est pas ajoutée, elle fait relief et organise la vitrine, avec la qualité historique de sa typographie et la subtilité de ses couleurs.

Mots clés : ,



Mercredi 8 mai 2019, 15h30, Musée de La Borne, Henrichemont, Cher. Si les céramistes artistes qui s’établissent à La Borne à partir des années 40 peuvent se référer au courant japonais Mingei, à l’alliance d’une tradition et d’une modernité, les potiers qui ont fait exister le lieu depuis le 18e siècle par une production utilitaire ne se rangeaient pas dans l’anonymat. Au contraire, la présence puissante de leurs grès s’identifie à leurs inscriptions et à leurs signatures gravées.

Mots clés : ,


Lundi 6 mai 2019, 19h, rue des Immeubles industriels, Paris, 11e. Alors que je me rends au cours de poterie avec en tête des gobelets à tourner, un monument se présente : « À la fin d’une époque ».

Mots clés : , , , ,



Jeudi 2 mai 2019, 18h, 71 rue Jeanne d’Arc, Rouen. On cherche et on trouve la plaque : « Ici a vécu entre 1905 et 1925 une famille d’artistes normands Jacques Villon 1875-1963 Raymond Duchamp-Villon 1876-1918 Marcel Duchamp 1887- et Suzanne Duchamp 1889-1963 ». Les parents, Eugène Duchamp et de Lucie Duchamp, et leurs deux autres enfants, Madeleine Yvonne et Thérèse Magdeleine, ne sont pas nommés. La disparition de Duchamp, en 1968, n’a pas encore eu lieu. Au-delà du parc qui s’étend devant l’immeuble se trouve le musée des Beaux-Arts, précédé par un espace nommé « esplanade Marcel Duchamp ».

Mots clés : , , ,


Vendredi 26 avril 2019, 17h, Allée Arthur Rimbaud, Quai de la Gare, Paris, 13e. Non loin de la Seine, et peut-être d’un tas de sable, le vélo Vélib, de première génération — 2007-2017 —, est ressorti. Sur sa béquille, il attend la confirmation d’une liberté retrouvée.

Mots clés : , , ,


Jeudi 25 avril 2019, 19h, Maison des sciences de l’homme, boulevard Raspail, Paris 6e. Le Discours Antillais, Édouard Glissant, exposition itinérante : traces et paysages, interprétation typographique par Ruedi Baur. Ce livre très riche est résumé, mais de façon très dense, sur un rideau de plus de cent mètres de long. Le regard, accroché par des phrases ou des mots, conduit à des suites de lectures fragmentaires.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens