Saisir (Ch. 61)


Dimanche 15 octobre 2017, 18h18, quai de Jemmapes, Paris, 10e. Sur fond de reflets qui rappellent où elle est, irradiante, engageante, opérante, elle est comme une poignée non articulée à être saisie pour pousser la porte, l’ouvrir et aussi la tirer, la fermer. Aujourd’hui dimanche la serrure, en dessous, est fermée.

Mots clés : , ,


Vendredi 22 septembre 207, 18h, rue des Coutures Saint-Gervais, Paris, 3e. La planche, de deux mètres sur un mètre, est en médium de 40 mm. Elle est contre le mur qui est du XVIIe siècle. À la tombée du jour, elle vient d’être abandonnée, mais sa présence lumineuse s’affirme dans l’évidence d’un équilibre. Et aussi : rétorsion minimaliste contre le musée Picasso.

Mots clés : , , ,


Lundi 14 août 2017, 19h. Douçâtres, inexpressifs, on les dits « à la gomme ». Pourtant, ces gros cubes de guimauve, élastiques, mous, onctueux, ne font qu’une bouchée et s’avalent les uns à la suite des autres.


Mercredi 2 août 2017, 17h, DES ARCHIVES / 50 ANS. Une place pour un fin crayon qui ne fut jamais occupée. Quelques mots écrits au stylo, qui désignent des actes, des personnes, des moments, pour quelques sujets particuliers comme pour l’histoire. Le jeudi 3 août 1967, dans la Cour d’honneur du Palais des papes, c’est la création, par les Ballets du XXe siècle de Maurice Béjart, de Messe pour le temps présent. Il n’y a pas de fin du spectacle, ni de salut : les danseurs et les acteurs s’immobilisent sur la scène et attendent que les spectateurs partent, ce qu’ils mettent plusieurs heures à faire. À minuit, c’est la première du film de Jean-Luc Godard, La Chinoise. Le 4 août, au Verger d’Urbain V, une présentation de presse de Godard, puis sa conférence devant un public nombreux. Béjart traverse l’endroit. Tout cela donne des photographies :
Béjart, http://jlggb.net/blog3/?p=875; http://jlggb.net/blog5/?p=2275
Godard, http://jlggb.net/blog2/?p=6783

Mots clés : , , , , , ,


31 juillet 2017, 22h, boulevard Philippe-Auguste, Paris 11e. Le calendrier veut ça : déménagements intensifs, objets abandonnés sur les trottoirs. La brochure L’Ingénieur chimiste, « Jouet scientifique », par le Dr W. Fröhlich, produite en France en 1965 sous licence de Kosmos, Franckh’sche Verlagshandlung Stuttgart, accompagne une mallette de 49 références, instruments et produits. Chacun de 100 ml, en verre Pyrex, le ballon et le becher s’attendent à l’exercice de chocs violents, chimiques et thermiques, qu’ils semblent ne pas avoir déjà connus.

Mots clés : , ,


Samedi 8 juillet 2017, 10h, à la rencontre de la rue Censier et de la rue Monge, Paris, 5e. Le jeune arbre n’a pas pris, il a été coupé, une grille se trouve seule et devient l’objet. Intervention magistrale, la grille en fonte solidarise les normes haussmanniennes des immeubles et de leurs rues aux alignements d’arbres. À l’autre extrémité de la chaîne des solutions qui permettent à la fois la vie de l’arbre et la circulation, on a maintenant, dans le carré de terre de l’arbre, des fleurs et des herbes attachées à un « permis de végétaliser ». Avec le risque que les plants les plus séduisants soient volés. D’un côté des grilles arrachées et brisées sont des projectiles de combats de rue de la révolution, de l’autre un assemblage de demi-rondins installe un « ranch » de la végétalisation (post guerrilla gardening).
Référence universitaire : Patricia Pellegrini, « Pieds d’arbre, trottoirs et piétons : vers une combinaison durable ? », Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 3, n° 2 | Juillet 2012, mis en ligne le 5 octobre 2012, consulté le 8 Juillet 2017 http://developpementdurable.revues.org/9329

Mots clés : , , , , ,


Jeudi 15 juin 2017, 21h, Paris. Il a acheté ce livre rue de Buci, à la Librairie du Globe, en 1969, à son arrivée à Paris. Il ne sait pas qu’il va connaître, de près et pour longtemps, Claude Frioux, à partir de la faculté de Vincennes. Aujourd’hui, à l’université de Saint-Denis, il a assisté à une série de déclarations en hommage à Claude Frioux qui a disparu cette année le 17 avril. Maiakovski par lui-même a été publié en 1961, son auteur avait alors 29 ans, c’était 31 ans après la mort du poète dont « la vie est définitivement inscrite dans le passé » (p. 19), c’était il y a 56 ans.

Mots clés : , ,



Mercredi 10 mai 2017, 19h, Nice. Sur la plage de galets bleus de la Baie des anges, on se situe sur ces points que l’on choisit peut-être pour s’assurer du souvenir : « Voyez cette chose unique ; j’étais là ». Pourtant la mer n’apporte plus de galets, les emporte plutôt, les couvre de sable. Ils venaient des fleuves Var et Paillon, mais les constructions de la côte les ont arrêtés. Alors ils sont depuis quarante ans apportés par camions à raison de 20 000 m3 par an au moins.

Mots clés : , ,



Mercredi 5 avril 2017, 13h30 ; samedi 8 avril, 7h. Sa spirale blanche glacée a provoqué son acquisition au Musée des céramiques traditionnelles d’Athènes, à l’angle de la rue Keramikos. Elle s’était formée dans une poterie d’une île proche de la Turquie. Deux heures après, un lacet à renouer a conduit à un choc sur le trottoir de la rue Pireos. Rendue à l’hôtel Adonis, la convulsion (ou le spasme, du grec σπασμος, spasmos) qui l’a brisée est constatée. Trois jours plus tard, au petit matin du 8 avril, elle se projette vers ses semblables, sur le toit en terrasse qui regarde l’Acropole.

Mots clés : , ,


Jeudi 30 mars 2017, 20h, rue Bonaparte, Paris 6e. Plutôt par hasard, une conférence à l’Institut hongrois sur Géza Róheim (1891-1953), ethnologue et psychanalyste hongrois. Les New Balance ont été achetées en soldes chez Starcow, 62 rue Saint-Honoré, il y a plus de deux ans. Ce modèle, marqué de jaune vif, avait été remarqué à Bienne, Suisse, plusieurs mois auparavant, en restant dans l’entre-deux : trop voyant, vulgaire, branché, techno, amusant, décalé. Attifé de cet attirail, on avoue et accepte une attirance et un attachement.

Mots clés : ,


Jeudi 16 mars 2017, 17h, Aix-les-Bains, avenue du Petit Port. Les deux vis rouillées ont-elles été dévissées depuis qu’elles ont rapporté la plaque métallique émaillée à la grille en fer forgé ? L’âge de la rue, l’âge de la maison, inscrivent plus de cent ans. La forme des chiffres autant que leurs contre-formes, affichent des signes reconnus et constants dans la plus grande netteté, avec leurs références stylistiques. Leur matérialité radicale est marquée par un devenir et assortie de flous de textures et de variations de couleurs. La plaque « 45 » est exemplaire d’un attachement à un lieu, à un espace, à une ambiance, à une histoire.




Jeudi 23 février 2017, 20h. La Maison rouge, boulevard de la Bastille, exposition L’esprit français. Contre-cultures, 1969-1989. L’affiche est encadrée sous verre avec le cartel « Anonyme, À bas les foyers prisons, 1975, affiche, collection privée ». Elle a connu un passage sur un site documentaire : Vincennes ’70s (voir : http://www.rvdv.net/vincennes/?page_id=1030 et http://www.rvdv.net/vincennes/?page_id=576), avec la légende : « Commission culturelle du Comité de coordination des résidents des foyers » et des notes historiques, dont : « la grève des loyers des foyers Sonacotra, 1974-1979, au cours de laquelle des étudiants et des enseignants, dans les ateliers de sérigraphie et de linogravure du département Arts plastiques de Vincennes, se lancèrent dans l’agit-prop pour populariser les faits et gestes de cette grève qui sera victorieuse, notamment sur les revendications du droit de visite, du droit de réunion, du droit d’association à l’intérieur des foyers. » Les archives de jlggbblog contiennent une photographie où l’affiche est en cours d’impression dans l’atelier de sérigraphie du département Arts plastiques de l’Université de Vincennes. Une suite rétrospective pourrait indiquer le nom de l’auteur de la linogravure (ici) ainsi agrandie et multipliée, le nom de l’imprimeuse, etc.

Mots clés : , ,

Le baume (Ch. 49)


Jeudi 22 décembre 2016, midi. Reçus d’amis de longue date, d’Aix-en-Provence, une belle boîte d’authentiques calissons d’Aix, annoncés comme repoussoirs du « vague à l’âme ».

Mots clés : ,

chaise pliante 2016
Dimanche 24 juillet 2016, 12h30. Trouvée il y a quelques jours sur le trottoir, devant le 275-277 du boulevard Voltaire, puis cachée quelques heures dans un massif d’arbustes, c’est une petite chaise pliante, pour enfants, probablement de la première moitié du XXe siècle. Comme toutes les chaises, mais peut-être un peu plus, elle porte l’attachement de l’objet meuble, par excellence, à des corps particuliers. Légère — moins de 700 grammes —, composée de 19 pièces de bois naturel un peu rugueux, elle est d’une mécanique particulièrement simple. Une particularité rare : le dossier se rabat pour faire un tabouret plus solide.

Mots clés : , ,

pocher
Lundi 7 juin 2015, 22h, 93bis. Arrivée de Kyoto, d’un magasin de sceaux et de tampons historique du passage commerçant Teramachi, une brosse du genre à pocher, dont la fabrication est ultra lisible (la taille et le prix aussi). La première façon est là : http://jlggb.net/blog5/?p=152

Mots clés : ,

cabinet-frot-2016
Vendredi 22 avril 2016, 20h, rue Léon Frot, Paris 11e. « Cabinet de psychothérapie » était ailleurs (voir les trous aux angles de la plaque orange). Ayant déménagé, il a été rejoint par « et de psychanalyse » (voir la plaque dorée collée sur la vitre).

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens