Le blog d’avant le blog

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Le blog d’avant le blog.

plagiat-bayard
Pierre Bayard, Le Plagiat par anticipation, Minuit, 2009.

Dans les billets du 9 janvier 2009 : « Appel à reconnaissance de forme », puis du 1er février 2009 : « Le mot Haken », se formait l’histoire de la recherche d’identification d’un objet (un porte-manteau) qui allait de Nice à Berlin en passant par Paris. Or voilà qu’avec « Le blog d’avant le blog », petit coup de théâtre, ce même objet apparaît, photographié dans les toilettes du Kunstmuseum de Bâle, le 13 juillet 2005. On pourrait prendre cela pour une prémonition, pour un intérêt inabouti ou pour une interprétation rétrospective. Compte tenu du succès de l’enquête (le porte-manteau a été identifié comme produit de Lubeck Beschläge, Mommsenstraße 4, 42289 Wuppertal) il faut parler de « découverte par anticipation », à la manière de Pierre Bayard qui a démontré la nécessité de la notion de « plagiat par anticipation ». Certes, la première apparition du porte-manteau à Bâle, avant Nice, ne devait pas conduire à une investigation particulière, mais elle n’en constituait pas moins une élection qui ne devait prendre tout son sens que trois ans et demi après et mériter alors le qualificatif  d’anticipation. Le manque qui s’est exprimé en janvier ne disposait-il pas, sans éveiller le moins du monde la conscience, d’une satisfaction potentielle dans son lieu même, ce blog ?

Les trois photographies ci-dessous, qui attendaient, attestent incontestablement une destination, doublement méritée aujourd’hui, qui leur épargne le classement en « blog d’avant le blog ». Une question se pose alors : faut-il, dans un blog basé sur la chronologie et les liens rétrospectifs, placer des « liens par anticipation » ? Autrement dit, lier les billets « Appel à reconnaissance de forme » et « Le mot Haken » à celui-ci.

bale-urinoirs
bale-wc
bale-patere
Perfection de la laque grise. Toilettes du Kunstmuseum de Bâle, 13 juillet 2005 à 12h30.

hook_alu
haken
Pour mémoire, les exemplaires de Nice et de Berlin.
Les différences sont des variantes de tailles du même modèle.

Mots clés : , , , , ,

blog-blog

C’était un lieu important dans la liste de l’itinéraire Rousseau et il fut une destination dès 1992. En 1993, le millepertuis y était filmé et collecté pour Flora petrinsularis. Plus tard, en 1996 probablement, c’était de premiers essais de panoramiques pour Moments de Jean-Jacques Rousseau, sous un arbre au bord de la route, déjà repéré précédemment comme site pour la lecture en pleine campagne.

Monlési (Mon Loisir) est une maison construite en 1755 par Abram de Pury, lieutenant colonel du Val-de-Travers, que visitait Jean-Jacques Rousseau durant son séjour à Motiers, de 1762 à 1765, citée à plusieurs reprises dans Les Confessions.

Le 15 août 2007, partant de Couvet, l’itinéraire de la promenade d’une journée conduisait, dans la vallée, à Môtiers, puis à Boveresse, montait à Monlési (1085 m) puis redescendait à Couvet (voir les deux billets précédents).

monlési-1
Monlési, la maison, 15 août 2007, vers 17h.

monlési-2
« L’arbre de Monlési », 15 août 2007, de 17h à 18h. La route s’élargit pour que les voitures — ou les tracteurs — puissent se croiser.

monlési-3
Le Val-de-Travers, canton de Neuchâtel, Suisse. De droite à gauche, les villages de Couvet, Môtiers (repère rouge), Fleurier.

monlési-4
Détail de la photo précédente où l’on voit la route et l’arbre (on les distingue aussi, ce qui est étonnant, sur la vue d’ensemble) et la maison.

Mots clés : , ,

blog-blog
bifurcation-motiers
Mercredi 15 août 2007, 16h30, chemin montant de Boveresse vers Monlési, au dessus de Môtiers, Val de Travers, Suisse.

Intelligence de la signalétique : la marque jaune en forme de losange sur l’arbre indique une bifurcation dans un itinéraire, elle est placée de telle sorte qu’elle puisse être vue du chemin principal tout en étant déjà sur le sentier que l’on doit prendre.

Mots clés : , , , ,

blog-blog
motiers-miroir-2

motiers-miroir-1
Môtiers, Val de Travers, Suisse, mercredi 15 août 2007, 15h.

jlggb-motiers
Making of sur fond de bois scié (LT).

Mots clés : , ,

 

blog-blog

Ai Weiwei, artiste, architecte, designer, né en 1957.
(On a rencontré son père, le poète Ai Qing, à Paris en 1980.)
Un aperçu de ses œuvres, par la galerie Urs Meile.

Ordre et désordre, collisions de mondes, les 1001 chaises Qing disposées en carré ou en cercle, la construction faite de 1001 portes et fenêtres chinoises des dynasties Ming et Qing, abattue par la tempête. Troisième volet de Fairy Tale de Ai Weiwei, l’invitation de 1001 Chinois (l’expérience la plus chère dans l’histoire de la Documenta), n’est pas directement visible; elle le sera par le film tourné par Ai Weiwei et ses assistants, par les dortoirs des invités, par l’installation Travelling Landscape; etc.)





Kassel, Documenta 12, 17 juillet 2007.

Lire une interview de Ai Weiwei (pdf)
© Urs Meile Gallery, Lucerne-Beijing

Ai Weiwei Works, JRP | Ringier, 2008

Mots clés : ,

blog-blog

Gerhard Richter, Betty (La fille du peintre), huile sur bois, 1977.


Kassel, Documenta 12, 17 juillet 2007, 18h15.

Question :  Cette façon de croiser les mêches de cheveux, a-t-elle un nom en allemand ?

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens