porcelaine

Vous consultez actuellement les articles indexés porcelaine.


Dimanche 10 mai 2015, 18h, 93bis. Un tout petit pot à lait, ou à crème, en porcelaine blanche, 65 mm de haut, 55 mm de diamètre. Parent de tant d’autres mais esseulé. Une identité faite de petits manques. Ressemblance marquante avec la cafetière classique Melitta, par son haut en lignes horizontales. Des Melitta ne furent-elles pas fabriquées à Langenthal ? Le blason « Suisse Langenthal 39 » figure fièrement en dessous, avec le très discret « 794/0 ». Milchkrug d’un certain âge donc puisque l’unique manufacture de porcelaine suisse du XXe siècle a été « délocalisée » en République tchèque. Les cousins anglais : http://jlggb.net/blog2/?p=1918

Tronc de cône de 9°

choko alessi
choko brut
Vendredi 21 novembre 2014, 23h. Trouvée il y a quelques jours, cette tasse — ou coupe, on ne sait pas trop comment la nommer, plutôt ce gobelet — en grès, gris mat à l’extérieur, glaçure blanche à l’intérieur. Elle fait partie d’un ensemble nommé « Tonale », signé David Chipperfield — le grand architecte britannique — chez Alessi, explicitement référencé au peintre Giorgio Morandi, pour sa quotidienneté et ses couleurs pâles. Le gobelet est désigné comme « inspiré des céramiques vernaculaires originaires de Corée, du Japon et de Chine. » J’y vois une identité de forme avec le soba choko qui m’intéresse au plus haut point, le gobelet à nouilles de sarrasin. Confrontation faite, ce sont exactement les mêmes dimensions : hauteur = 70, diamètre supérieur = 84, diamètre inférieur = 62. Le calcul trigonométrique donne un angle de 8,93°. On peut l’arrondir à 9°. Voilà bien la clé du destin du soba choko, d’abord méprisé puis formidablement prisé pour sa rusticité, sa géométrie minimaliste. Le volume d’un tronc de cône est : V = πh/3 (r² + rR + R²). Sa forme tient dans les proportions de trois longueurs. La résultante qu’est l’angle de l’évasement marque le sentiment que l’on a en présence d’un gobelet.
Voir :
http://jlggb.net/blog3/?p=6978
http://jlggb.net/blog3/?p=6967

Porcelaine culte

werkenwurft
Dimanche 2 novembre 2014, 13h, Museum für Gestaltung (musée des arts décoratifs), Zürich. Exposition 100 ans de design suisse. Service de table Corona, vers 1955, Rössler Porzellan AG, Ersigen, fonds du Museum für Gestaltung, donation Wally Huggenberg.
Site : http://www.museum-gestaltung.ch/en/

Capteur fictionnel

capteur digit soba choko
Lundi 6 octobre 2014, 22h. Pour illustrer le projet Digital Soba Choko / デジタル・そば猪口 (voir : http://jlggb.net/blog3/?p=6978) qui imagine des tasses en porcelaine peintes « à la main » mais par l’intermédiaire d’un robot et d’une base de données, ce capteur haptique. Le digital est ici à deux niveaux plus un : ce qui compte, ce qui montre et ce qui touche.

Figurine du bonheur

Frankenthal-figurine
Mardi 20 mai 2014, 15h20, Hambourg. Le Museum für Kunst und Gewerbe expose une grande collection de figurines de porcelaine du XVIIIe siècle, qui ne viennent pas seulement de Meissen. Dans l’esprit des Lumières, elles montrent la sensibilité, le bonheur individuel, l’amour, le mariage, la famille, l’amitié, comme Das Glück in der Ehe, de l’atelier Frankenthal, 1766.