Typographie

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Typographie.

empire-ravioli-2015
Samedi 17 octobre, 20h30, Boulevard de l’Hôpital, Paris 13e. L’Empire du milieu, c’est la Chine. L’Empire des Signes, c’est le Japon selon Barthes. Il faut un troisième sommet pour faire un triangle, une surface. Le ravioli c’est bon pour corriger le nationalisme et l’intellectualisme.

Mots clés :

coiffure soir jemmapes 2015
Samedi 10 octobre 2015, 19h30, 36 Quai de Jemmapes, Paris, 10e. Un authentique classique : lettres en relief sur fond de tôle ondulée. Symétrie inimitable dans le mot, symétrie hommes-dames et elle-lui.

Mots clés : ,

bioux
Mercredi 9 septembre 2015, 18h30. Dans la partie nommée Chez Besson du village des Bioux, Vallée de Joux, canton de Neuchâtel, un panneau exemplaire de « Manifestation » qui apparaît comme un idiotisme sans en être un. Et sans que rien ne se manifeste. Coordonnées spatiales : 46.622266, 6.273083.

Mots clés : ,

coltrane blue note 2015
Mardi 7 juillet 2015, 11h, Rencontres de la photographie d’Arles, Atelier des forges. Exposition Total Records, avec toute une série de pochettes photographiques et typographiques de Blue Note (leurs auteurs furent des juifs allemands réfugiés, inspirés par le Bauhaus) dont cet inoubliable Blue Train de Coltrane (— je l’ai), avec une photographie, montrée ici en grand dans son cadrage par Francis Wolff, de l’enregistrement en date du 15 septembre 1957 à New York (probablement avec un Rolleiflex). Voir : The Washington Post et The Telegraph.

Mots clés : , ,


Mardi 23 juin, 17h30. Je suis une enseigne. Je ne sais plus mon nom mais je sais que mon emploi est d’inscrire le mot PHARMACIE — en capitales, en Times gras — ici au 305 Faubourg Saint-Antoine, près de la rue des Boulets et de la rue Chevreul, Paris 11e —  coordonnées 48°50’56.51″N /  2°23’32.62″E — à 4,20 m du sol, dans un plan vertical orienté de 13 degrés Nord-Ouest. Mes trois dernières lettres ont basculé, les fils électriques de leurs néons ont été débranchés, je ne sais plus quand ni à cause de quoi. Mais j’entends dire que je signifie encore mieux depuis que j’attends mon pharmakon.

Mots clés :

composteur-cirette-corr-2015
Mercredi 8 avril 2015, 23h. La typographie revient à l’ordre du jour, avec un composteur et une police achetés en 1975, comme exercice de réactualisation, comme expérience du geste pour lui-même. Le Times, gras, corps 72, avait été choisi pour son exemplarité didactique. Le composteur est marqué « cirette ».

juste-scan-texte-2000
Jeudi 2 avril 2015, 23h15. Sortie des essais de la presse typographique Tiflex et des caractères en matière plastique mêlée de métal eux aussi d’époque — il y a 40 ans —, une épreuve qui met en évidence la qualité de l’Univers 75. Qualité qui n’est pas dans une approche bien ajustée mais au contraire dans la façon qu’a cette typographie rustique, obsolète, d’assumer ses « défauts », de bien montrer sa fabrication. Ne voit-on pas les lettres danser ? Il faut encore savoir que cette typographie n’était déjà plus celle des imprimeurs mais celle d’une machine à fabriquer soi-même des pancartes, pour afficher des prix, pour une signalétique. Une épreuve à l’imprimante laser du même texte, dans la même police, a démontré en comparaison sa stupéfiante facilité et rapidité, mais aussi la froideur banale de son résultat. 1. Ceci est un couplet de la tendance actuelle à une rematérialisation couplée au DIY. 2. C’est au moment de sa radicalisation sous la bannière Groupe Dziga Vertov que Godard énonça — dans un carton de Vent d’est, en 1970 — cet aphorisme : « Ce n’est pas une image juste, c’est juste une image ». 3. Coïncidence marquante pour moi, c’est en 1967-1968 que j’eu l’occasion de croiser Adrian Frutiger, alors qu’il nous donnait son choix pour la typographie attachée à la Maison de la culture de Grenoble : Univers 67 (romain) et Univers 68 (italique). Voir : http://jlggb.net/blog/?p=2701

Mots clés : , , ,

30 mars 2015 yamaha
30 mars 2015 tiflex
Lundi 31 mars 2015, 23h30. Photos documentaires après coup. Pour le « parcours-performance » de cet après-midi, au bois de Vincennes, à travers le lieu de la Faculté de Vincennes (1968-1980), intitulé « à l’école de l’imprimerie » (d’après L’imprimerie à l’école de Célestin Freinet), nous avons utilisé Liliane et moi, pour évoquer nos années ’70s, un double dispositif d’impression : un haut-parleur portable Yamaha connecté en bluetooth au iPhone pour distribuer des textes enregistrés — y compris par les participants —, la presse typographique Tiflex achetée par la faculté en 1975, à laquelle j’ai ajouté des pieds pour aller sur le terrain, où Pascale et Xin ont imprimé leurs linogravures — et où j’ai imprimé une moitié de citation de Godard, en Univers 67.

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens