août 2014

Vous consultez actuellement les archives mensuelles pour août 2014.

taeuber arp clamart
Samedi 30 août 2014, 16h, Clamart, près de Meudon. La maison — les ateliers — de Jean Arp et Sophie Taeuber est devenue la Fondation Arp en 1979. Elle fut dessinée par Sophie Taeuber et construite de 1926 à 1929 selon les idées de l’art concret mais en adoptant de façon radicale et minimaliste les matériaux, dont bien sûr la meulière, des pavillons de la banlieue parisienne.

Mots clés : , ,

Ouf

modem numericable
Samedi 23 août 2014, 8h, Paris 11e. En panne depuis 2h du matin, la connexion Numéricable marche de nouveau. On ne peut pas vivre sans Internet.

Mots clés : ,

saveurs soleil reflet
saveurs soleil enseigne
Jeudi 21 août, 15h, rue de Montreuil, Paris 11e. L’enseigne a d’abord été écrite « Milles & Une Saveurs », on voit la trace du S. À une certaine heure, l’été, le reflet tombe sur le trottoir dans l’ombre.

Mots clés : ,

sils assayas louxor micro
sils assayas louxor video
Mercredi 20 août 2014, 20h, cinéma Le Luxor, Barbès-Rochechouart, Paris. Sortie du film Sils Maria, en présence du réalisateur, Olivier Assayas. Observés d’en haut, la plupart des spectateurs ont eu leur smartphone à la main et l’ont consulté. Le film aussi évolue par écrans mobiles en réseaux, Google, Skype, Youtube, etc. Avant d’aller voir le film, j’ai cherché dans Wikipédia : les stars 2.0 ont, Chloë Grace Moretz 17 ans et Kristen Stewart 24 ans. La star classique Juliette Binoche 50 ans, Olivier Assayas bientôt 60. Le « serpent du col de Maloja », qui donne dans le film la pièce Maloja Snake, je le situe sous Google Maps, comme le grand hôtel de luxe Waldhaus (où une bouture de crassula fut prélevée le 23 juillet 2009 : http://jlggb.net/blog/?p=4567). Les nuages, ils étaient déjà sur jlggbblog numéro 1 : http://jlggb.net/blog/?p=4485, avec l’idée règlementaire de l’éternel retour. Le Louxor, ouvert en 1921 a connu l’affluence et le déclin, avant de finir en boîte de nuit puis d’être restauré avec un grand souci d’authenticité et rouvert en 2013 (http://www.cinemalouxor.fr/histoire-du-louxor/). Les sièges sont à l’ancienne, inconfortables. Au parterre, il faut renverser la tête pour voir l’écran. Au premier balcon, il faut éviter le premier rang car le garde-corps barre la vue, et on ne voit pas la « scène » qui doit donc être projetée en vidéo directe. La projection en haute définition numérique se heurte à une tentative de cinéma maintenu dans son passé.  Si on entend cloud  comme dans cloud computing, le titre anglais Clouds of Sils Maria confronte un lieu hautement marqué dans le passé avec la virtualisation des situations. Sils Maria est un très bon film, il montre ce qui change avec le temps — le vieillissement — comme un phénomène météorologique que l’on peut accepter.

Mots clés : , ,

kabakov paradis bas
kabakov paradis haut
Samedi 16 août 2014, 14h30, Avignon, prison Sainte-Anne, exposition « La disparition des lucioles », collection Lambert. Ilya et Emilia Kabakov (1933 et 1945), The Paradise Under the Cieling, 1997-2009, chambre avec porte, étagères en bois, lampes, animaux en plastique. Ici, elle fait exception, la cellule est repeinte, tout en conservant ses dimensions et sa signification.

Mots clés : , ,

Judas

carl andre trou avignon
carl andre avignon
Samedi 16 août 2014, 13h40, Avignon, prison Sainte-Anne, exposition « La disparition des lucioles », collection Lambert. Carl Andre (1935), Hourglass (Sablier), 1962, peinture sur bois.

Mots clés : , ,

leveque neon rouge avignon
Samedi 16 août 2014, 13h45, Avignon, prison Sainte-Anne, exposition « La disparition des lucioles », collection Lambert. Claude Lévêque (1953), J’ai rêvé d’un autre monde, 2001, néon, brouillard, son. De la collection Lambert présentée jusqu’alors à l’hôtel de Caumont, c’est un classique. Qui trouve particulièrement son sens ici dans un couloir de la prison.

Mots clés : , ,

barry emotion cartel
barry emotion tuyau
barry emotion inscription
Samedi 16 août 2014, 13h, Avignon, prison Sainte-Anne, exposition « La disparition des lucioles », collection Lambert. Robert Barry (1936), A Particular Emotion Transmitted Telepathically, 1969-2009, pièce de texte. On croit tout d’abord que la pièce se résume à son cartel, dans le couloir. Puis on la voit dans un tuyau rouge, par exemple. Mais elle est au mur dans la cellule, sous forme d’inscription typographique à la peinture bleue.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens