Des archives

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Des archives.

le bus immateriaux 1985 jlb blog
Samedi 3 janvier 2015, 10h. Négatif retrouvé (date inscrite dans la pellicule : 16 juillet 1985) d’une vue jamais tirée, dans le cadre de la préparation du 30e anniversaire. Le Bus, installation vidéo-interactive, version initiale pour l’exposition Les Immatériaux, Centre Pompidou, 1985, réalisée en 1984 avec mes étudiants de Paris 8 et le soutien de Thierry Chaput, commissaire au CCI. La maquette d’un autobus parisien était prêtée par la RATP. Trois petits moniteurs vidéo étaient disposés derrière trois fenêtres du bus. Mention : photo JLB 1985

Mots clés :

pierrelatte-velo-auguste
pierrelatte-remise-facade
pierrelatte-remise-buanderie
Samedi 8 février 2014, Aix-les-Bains. Des archives photographiques, trois des clichés que je fus conduit à réaliser en croisant la recherche d’un style photographique et le désir de documenter un moment. À Pierrelatte, dans la vallée du Rhône au sud de la Drôme, mon grand-père a exercé toute sa vie l’artisanat de la construction : peinture, maçonnerie, carrelage, etc. En 1965, il a 85 ans, c’est un jour sombre pour lui, sa remise connaît ses derniers jours avant une destruction pour l’élargissement de la rue et la création d’une place. Transformation liée à la mutation de la ville : l’usine d’enrichissement d’uranium militaire vient d’ouvrir. L’atelier affichait une sévère volonté d’ordre mais aussi un savoir faire économe et un gout pour la belle disposition des outils et des matériaux. Au sud du bâtiment, donnant sur un long jardin bordé par un canal, se trouvait une buanderie, avec une verrière, un grand bassin, une pompe à bras, des lessiveuses en zinc, des fauteuils en rotin, les odeurs de savon de Marseille, de soude, de lavande et d’eaux usées.

Mots clés : ,

seyrig-1965-aa
seyrig-1965-bb
Lundi 13 janvier 2014, 23h59. Les négatifs — il y a 8 clichés — étaient à leur place, dans la première case du classeur « théâtre ». Voir « Fragment autobiographique n°1bis » http://jlggb.net/blog4/?p=495. J’avais le souvenir des miroirs et du jeu des reflets, mais pas que je m’étais risqué à y figurer. Jusqu’à ce jour je n’avais pas vu le dédoublement du profil, je n’avais rien vu de ces photographies de Delphine Seyrig prises — c’est dans les archives aussi — le 29 janvier 1965 au Théâtre de Grenoble.

Mots clés : ,