mai 2015

Vous consultez actuellement les archives mensuelles pour mai 2015.

Maniérisme

fontainebleau-escalier-2015
Dimanche 31 mai 2015, 17h, Château de Fontainebleau. Dans les conférences du Festival d’histoire de l’art, c’était celle sur l’exposition Les Immatériaux du Centre Pompidou en 1985. Le Primatice, Alexandre dompte Bucéphale, entre 1541 et 1544.
Voir : www.chateau-de-fontainebleau.com/Alexandre-dompte-Bucephale

Œil-de-bœuf

cnam amphi 2015
Vendredi 29 mai 2015, 18h. Conservatoire national des arts et métiers, Paris, 3e. « Mutations du projet », c’était un colloque en architecture, amphithéâtre Jean-Baptiste Say, d’époque.

De vieux platanes

platanes tennis 2015
Mercredi 27 mai 2015, 20h, Aix-les-Bains. De vieux platanes troublants, nature travaillée pendant tant d’années, exactement au coucher du soleil derrière la colline de Tresserve, au Club de Tennis fondé ici en 1912.

La lisière

terrain lisiere 2015
Dimanche 24 mai 2015, 12h, Chindrieux, Chautagne, Savoie. Le terrain connaît une lisière, affaire de plantes, mais d’abord de lumières; affaire de sujets; affaire de libertés conditionnées.

barthes brecht ds bnf 2015
Dimanche 17 mai 2015, 17h, Bibliothèque nationale de France. Le centenaire de Roland Barthes est marqué par une non-exposition, un très long panorama imprimé en bleu dur sur des voiles qui volent légèrement, conçu par l’écrivain Éric Marty et l’architecte Patrick Bouchain. Les citations sont inscrites en quatre tailles de caractères, avec par exemple : « Pour que l’écriture soit manifestée dans sa vérité (et non dans son instrumentalité), il faut qu’elle soit illisible » R.B. IV, 347; ou encore : « Un mur, on le sait, appelle l’écriture : pas un mur dans la ville, sans graffiti » R.B. IV, 309. Au-delà de Brecht, très présent dans les premiers écrits, apparaît la DS (60 ans cette année), figure marquante de Mythologies (1957).

L’exotisme

fatsia-japonica-2015
hot-lips-2015
Jeudi 14 mai 2015, 17h, rue Quincampoix, rue de l’Hôtel de Ville, Paris 4e. Les feuilles mouillées du fatsia japonica, « qui pousse spontanément dans les bois clairs du littoral du Japon mais aussi en Corée du Sud », la profusion des fleurs hot lips du salvia microphylla, « originaire du Mexique », croisées dans le centre de Paris, font instantanément venir à l’esprit le mot exotisme. Pour sauver ce mot, il faut, comme Victor Segalen, dans ses notes pour un Essai sur l’exotisme, pencher vers « une esthétique du divers », qui est son sous-titre.

Vera Molnar

vera-molnard-bbg-detail-2015
vera-molnard-bbg-large-2015
Jeudi 14 mai 2015, 16h, Musée national d’art moderne, Paris. Vera Molnar (1924), OTTWW, 1981-2010, fils et clous noirs, don de l’artiste, 2011. Notre collègue de l’Université Paris 1.
.


Dimanche 10 mai 2015, 18h, 93bis. Un tout petit pot à lait, ou à crème, en porcelaine blanche, 65 mm de haut, 55 mm de diamètre. Parent de tant d’autres mais esseulé. Une identité faite de petits manques. Ressemblance marquante avec la cafetière classique Melitta, par son haut en lignes horizontales. Des Melitta ne furent-elles pas fabriquées à Langenthal ? Le blason « Suisse Langenthal 39 » figure fièrement en dessous, avec le très discret « 794/0 ». Milchkrug d’un certain âge donc puisque l’unique manufacture de porcelaine suisse du XXe siècle a été « délocalisée » en République tchèque. Les cousins anglais : http://jlggb.net/blog2/?p=1918

‹ Articles plus anciens