escalier

Vous consultez actuellement les articles indexés escalier.

eig
Jeudi 26 novembre 2009, 14h, École d’ingénieurs de Genève, rue de la Prairie : des escaliers métalliques très purs dans une belle architecture rationnelle (Jean-Jacques Oberson).

« Quand il refuse de dissocier l’architecture de l’urbanisme, quand il insiste sur le caractère collectif du travail de l’architecte, quand il parle du soin requis par les cages d’escalier qui ne sont pas des non-lieux mais des espaces sociaux, habités, où il importe de favoriser flux et rencontres, quand il se montre plutôt préoccupé de l’élévation du niveau moyen de l’architecture que de la médiatisation tapageuse des programmes exceptionnels, quand il affirme encore que la modernité est en dehors de la mode, qu’elle ne dépend pas de gadgets technologiques et qu’il ne faut pas confondre l’expression d’une certaine singularité stylistique et l’exhibitionnisme ou quand il évoque les responsabilités que confère le fait d’être assis sur la très fine croûte de l’écorce terrestre, Jean-Jacques Oberson se profile bien comme ce philosophe technicien dans lequel il reconnaît la double identité de l’architecte. Lire un texte de Christian Bernard, 1999.

Mots clés : , ,

panoramic_esc
Sur les hauteurs de l’est d’Aix-les-Bains, le très grand immeuble Panoramic, construit comme hôtel en 1929 sur les plans de l’architecte parisien Léon Bouille, a été vendu en appartements avant même son achèvement en 1931 (Voir la fiche du Patrimoine d’Aix-les-Bains). Dimanche 19 avril 2009, 16h15.

aix-panoramic-1953Le site d’Aix-les-Bains vu depuis l’une des terrasses du Panoramic,
carte postale [dr], 1953.

Mots clés : , ,

hamburger_bahnof
Dans la Hamburger Bahnhof de Berlin, gare devenue musée d’art contemporain. Exposition Beuys. Die Revolution sind wir. Dimanche 25 janvier 2009, 13h59.

Mots clés : ,


À la Galleria Civica d’Arte Moderna e Contemporanea (GAM), via Magenta, 31, Turin, un escalier double en marbre avec garde-corps en verre et aluminium, sous une lumière fluorescente mêlée à la lumière du jour. Construit en 1959, restauré en 1993. Mercredi 24 décembre 2008, vers midi.

Mots clés : , ,

Les escaliers (l’ascenseur aussi) de chez Dreyfus, déballage du Marché Saint-Pierre, sont des endroits qui sont indélébiles dans la mémoire. D’abord parce qu’ils ne changent pas, peut-être aussi à cause de la peinture bleue (associée au bleu clair des sacs en papier) et des inscriptions blanches.

« Avec un grand angle et de la couleur », les escaliers sont saisissables; et il y en a déjà un certain nombre, de quoi ouvrir une rubrique.


Mardi 5 août 2008, 16h10.

Mots clés : , ,

prince
Hôtel du Prince, 16 rue des Voisins à Genève. Vendredi 22 février 2008, 7h51. Un style années cinquante assez pur.

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens