Die erste Stadt am Rhein (feuilleton Huthaken)

Le problème ayant été posé et résolu sur le plan théorique, il pouvait trouver une issue pratique. Il suffisait d’attendre. Le moment clé avait été celui d’un mot : Haken (voir : http://jlggb.net/blog/?p=1233). Le vecteur Rhône-Rhin (voir : http://jlggb.net/blog/?p=4368) portait, dimanche 19 juillet, jusqu’à Ilanz, bifurcation dans la haute vallée du Rhin pour monter à Vals. Une matinée disponible permettait un tour sans but dans la petite ville. Eisenwaren a retenu l’attention. Visiblement la quincaillerie reste ici une institution centrale. Et c’est toujours intéressant : des tourne-vis, des verres, des arrosoirs. À la sortie, retour sur les pas :  « Hacken » a ici un sens, dans la « erste Stadt am Rhein » on  parle allemand plus que romanche. Ça marche : le modèle est là, simplement dans son casier, parmi d’autre crochets et porte-manteaux.

ilanz-eisenwaren
Ilanz, Grisons, lundi 20 juillet 2009, vers 10h30, quincaillerie Zinsli.

huthaken-ilanz-magasin
Le rayon des crochets et porte-manteaux.

huthaken-ilanz

Huthaken d’aluminium (voir http://jlggb.net/blog/?p=1120 et la suite)

ilanz-train-valser
ilanz-train-timber
Ilanz, lundi 20 juillet 2009, vers 11h10, la gare est un centre d’activité ouvert et vivant. Les trains de marchandises montrent deux commerces : l’eau de Vals, le bois (voir les billets suivants sur Vals). On remarque que la direction des rails est celle de l’axe souligné de rouge dans la carte ci-dessous.

Mots clés : , , ,