Cité interdite

Vous consultez actuellement les articles indexés Cité interdite.

Musée du Palais impérial, Pékin, lundi 26 octobre 2009, vers 11h. Avoir sous les yeux un original de Shitao est plus que tentant. Malgré les pancartes « no photo » et la très faible lumière, on vole une image qui aura une autre valeur que les meilleures reproductions.

shitao
??, Shitao (Zhu Ruoji, ca. 1642-1707), Fleurs de prunier et bambou, daté de 1706, rouleau horizontal, encre sur papier, 34,2 x 194,4 cm. Musée du Palais impérial, Pékin. Photographie d’un détail, faite avec un téléphone portable.

ryckmansL’ouvrage de Pierre Ryckmans (qui emprunte au René Leys de Victor Segalen — livre fascinant sur la Cité interdite — son pseudonyme de Simon Leys), Shitao, Les propos sur la peinture du moine Citrouille-amère : traduction et commentaire du traité de Shitao, Paris, Hermann, 1984 a fait découvrir l’idée géniale d’« unique trait de pinceau ».

Mots clés : , ,

escalier-gugong
Lundi 26 octobre, 9h50, Pékin, Cité interdite, à l’ouest du Palais de l’Harmonie préservée.

Il faudrait trouver la dénomination exacte des escaliers chinois tels que celui-ci, encadrés de pierres qui forment deux plans inclinés alignés sur les nez de marches.

Mots clés : , ,