CAFA

Vous consultez actuellement les articles indexés CAFA.

L’Institut Central des Beaux-Arts de Chine, devenu la CAFA (China Central Academy of Fine Arts) avec son déménagement du centre de Pékin vers le nord-ouest (finalement pas si loin que ça) est un ensemble immense de bâtiments trop austères et massifs, malgré leur qualité géométrique de brique grise. L’architecte japonais Arata Isozaki a été imposé par l’aile « progressiste » des administrateurs et enseignants pour le très récent musée (octobre 2008) : c’est un lieu très vaste (14 777 m2), ouvert et convivial, qui arrondit littéralement les angles.

cfa-Isozaki-0
cfa-Isozaki-1
cfa-Isozaki-2
cfa-Isozaki-3
Mercredi 28 octobre 2009, vers 15h30.

isozakiArata Isozaki (1931-) [© Rafael Vargas]

Mots clés : , ,

cafa-media-1
Rendez-vous à la China Central Academy of Fine Arts (Pékin), Digital Media LAB, mercredi 28 octobre 2009, 14h. L’une des salles d’étude des étudiants-chercheurs.

cafa-media-2
Sur le fauteuil rouge, M.G., vice-recteur de la School of Design et directeur du Digital Media LAB, en conversation avec, sur la chaise bleue, Y.X., son  condisciple (1979-1984) de la section Gravure de la même école, aujourd’hui professeur en arts à l’Université Paris 8.

Mots clés : , , ,