La conjuration

bastille-metro-rousseau-2015
Samedi 22 août 2015, 13h, station de métro Bastille. La conjuration de la signalétique a frappé Rousseau dans ce qui reste de la fresque réalisée par un céramiste carreleur et les deux artistes Liliane Bélembert et Odile Jacquot pour le 22e anniversaire de la Révolution. On avait repéré un épisode de « la cabale » [http://jlggb.net/blog2/?p=7092]. Cette suite fait référence au 4 septembre 1762, quand Jean-Jacques Rousseau écrit dans une lettre : « Je n’aurais jamais cru qu’un pauvre infirme sans asile et sans pain pût faire l’objet d’une conjuration si terrible. » C.C. XIII, 9, cité dans Jean-Jacques Rousseau : de l’éros coupable à l’éros glorieux de Pierre-Paul Clément, Neuchâtel, 1976.