Les grands magasins

clients escalier
inscription en chinois
deux clients escalier
couple magasin
bus magasin soir
Mercredi 4 décembre 2013, 16h — 17h. Ce grand magasin parisien a une entrée spéciale et une zone spéciale pour les clients chinois. Leurs sacs d’achats portent les marques Gucci, Dior, Bottega Veneta, Longchamp, Balenciaga, Givenchy, Chloé, etc. Certains sont visiblement riches et à la mode, d’autres beaucoup moins. Il y a systématiquement, dans les rayons des marques de luxe, des vendeuses et vendeurs qui parlent le chinois.
Dans un récent échange avec Antoine Picon, professeur d’histoire de l’architecture, j’ai proposé la distinction entre deux époques : 1° « On trouve tout à la Samaritaine »; 2° « À chaque instant il se passe quelque chose aux Galeries Lafayette ». On est passé d’un commerce (et pas seulement le commerce) de la diversité localisée à celui de l’événement. Maintenant, la dictature du temps réel a glissé vers le flux permanent en réseau : on achète tout et tout le temps sur Internet; on circule sur la planète pour obtenir quelques objets spécifiques rendus désirables par leurs marques, qu’on peut trouver ici ou ailleurs.
Inscription en chinois : « banli tuishui denghouqu — file d’attente pour le remboursement de la taxe ».

Mots clés : ,