35 mai 2014

patrick-zachmann-may-1989
Photo © Patrick Zachmann/Magnum, Tiananmen, mai 1989.
Mercredi 4 juin 2014, 23h59. En mars avril 1989, je me suis rendu à Pékin avec Jean-Paul Goude que je conseillais pour le repérage d’artistes — acrobates, pratiquants des arts martiaux, acteurs de l’opéra de Pékin, musiciens populaires, danseurs de hip-hop, etc. — qui devaient participer au défilé des 200 ans de la Révolution française, le soir du 14 juillet 1989, sur les Champs Élysées et la place de la Concorde. Il y avait à Pékin une ambiance intéressante. Parmi nos diverses rencontres, nous avons été reçus par un vice-ministre des affaires étrangères qui avait un trait remarquable au moins : il portait des baskets. Il faut dire que nous avions une lettre de mission signée par François Mitterrand, ce qui ouvrait bien des portes. Après les manifestations de la place Tiananmen et leur répression sanglante le 4 juin 1989, tout fut annulé. La Chine était présente en tête du défilé du 14 juillet, mais représentée par des Chinois de Paris. Un ami de l’École des beaux-arts de Pékin était venu à Paris pour l’exposition Les Magiciens de la Terre au Centre Pompidou dont il avait assuré une part du choix des artistes : Fei Dawei. Il resta en France et il y vit aujourd’hui encore. Des artistes, Ma Desheng, Ling Fei et d’autres, furent, dans une certaine mesure, aidés à rester en France. Patrick Zachmann fit un premier séjour en Chine en 1982 avec mon aide. Il travaillait à une série de photographies sur la diaspora chinoise, Paris et Pékin. Il fut l’un des photographes de la place Tiananmen en mai 1989 : http://www.magnumphotos.com/C.aspx?VP3=SearchResult&STID=2S5RYDIRZ96X . Il entra à Magnum en 1990. Aujourd’hui, quand on parle aux jeunes Chinois — et on en connaît beaucoup parmi les étudiants en art —, ils ignorent ce qui s’est passé il y a 25 ans.

Mots clés :