doigt

Vous consultez actuellement les articles indexés doigt.

Zhège


Samedi 5 novembre 2011, 13h, Taipei, marché aux plantes, sous la voie rapide de Jian Guo south road (le samedi et le dimanche, les autres jours, c’est un parking). Avec le geste du doigt de cette enfant, j’entends « zhège » ( 这个), un mot chinois que je connais, qui signifie « ça ». Le caractère est, dans la tradition philosophique chinoise antique « sophistique », assimilé à un doigt. Selon Kong Souen Long (Royaumes Combattants) et son traité Sur le doigt et l’objet, « tout objet est un doigt, mais le doigt n’est pas le doigt » (Pascal Quignard traduit le traité du « Zhi Wu » par Sur le doigt qui montre cela). La langue est une désignation du réel : le doigt — et tout objet — peut être à la fois désignant et désigné, dans un rapport d’indication plus que de ressemblance (Julia Kristeva dit, dans Le Langage, cet inconnu, « les caractères sont non seulement des désignations d’objets, mais des désignations de désignations, c’est à dire des dessins de gestes. »).

Voir, le même endroit, le 28 novembre 2010 : http://jlggb.net/blog2/?p=3297

Ceci est le 600e article de jlggbblog2 (depuis le 1er décembre 2009).

Mots clés : , ,