Mémorisation

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Mémorisation.




Vendredi 15 février 2019, 11h30, Bruxelles, Le Heysel. En septembre 1936, l’année suivant l’exposition universelle de 1935 qui a vu la construction du Palais du Centenaire, quatre très jeunes institutrices de la Drôme se sont rendues ici au Rassemblement universel pour la paix. Au dos de la photographie il est écrit : « Devant le palais du Centenaire le jour du défilé des délégations ». C’est le jeudi 3 septembre 1936. Une autre inscription, de l’écriture de mon père, Émile : « tri le 12-4-82 Emma fait le salut du Front populaire ». Photo unique, c’est sans doute pour cela qu’elle n’est pas collée dans l’album consacré à ma mère, Emma. C’est Yvette qui prend Emma, Louisette et Marguerite. Surprise par le geste du poing levé, elle déclenche sans prendre le temps de redresser l’appareil. Aujourd’hui, après tant de guerres et de génocides, le palais est un centre d’expositions commerciales, inaccessible quand il est en montage.

Mots clés : , ,


Mercredi 13 février 2019, 21h, 93bis. Le 13 février 1969, au théâtre de La Chaux de Fonds, avait lieu la première de Quinze rouleaux d’argent. Cette pièce adaptée d’un opéra classique chinois par l’auteur allemand Günther Weisenborn, était montée par le Théâtre Populaire Romand, de La Chaux de Fonds, dans une mise en scène de Gaston Jung et avec une scénographie de Jean-Louis Boucher. Photographe attaché pour l’occasion à cette troupe, je contribuais à la scénographie (et à l’image de ce livre) en apportant quelques connaissances de la culture visuelle chinoise.

Mots clés : , ,


Mercredi 16 janvier 2019, 18h, South Kensington, Londres. Après une journée entière à regarder des choses au V&A (South Kensington Museum jusqu’en 1899), difficulté à marcher encore. Nous irons dîner au restaurant polonais Daquise, comme plusieurs fois dans le passé. Avant, scotch d’anniversaire, à la terrasse chauffée sur la rue, ici piétonne, Exhibition Road.

Mots clés : , ,


Mercredi 16 janvier 2019, 16h30, V&A, Londres. Les collections du Victoria & Albert Museum, qui se présente comme « The world’s leading museum of art and design », comportent 233 742 objets exposables dont 60 124 sont exposés. En 2015, le musée avait 2 278 183 pièces dans ses collections, 1 197 637 objets et œuvres d’art, 1 079 668 livres et imprimés. Les « Ceramics collections » sont « unrivalled anywhere in the world », situées dans six salles du 6e étage dont quatre intitulées « Ceramics Study Galleries ». Ici, un côté de l’une des quatre salles. Les réserves — 26 500 pièces  — sont visibles dans des vitrines, les chercheurs peuvent demander à les prendre en main pour les observer dans la « Ceramics Study Room ». Sur le site http://collections.vam.ac.uk la fonction « Search the Collections » annonce 1 210 407 références dont 770 457 figurées par une image. La céramique est montrée par 29 475 images.

Mots clés : , , ,


Mardi 15 janvier 2018, 13h30, Guilford street, Russel Square, Londres. Il y a peut-être 25 ans, nous avions logé dans l’hôtel Celtic, très modeste, mais bien placé, comme on dit. L’enseigne plusieurs fois repeinte a attiré à plusieurs reprises notre attention et nos souvenirs. Aujourd’hui de nouveau, avec cette jonction tellement parlante entre des briques rangées faisant support et une typographie « gothic » réclamant une surface blanche et lisse.

Mots clés : , , ,


Jeudi 10 janvier 2019, 23h45, 93bis. C’était il y a 60 ans. À 14 ans, je construis un agrandisseur. Aujourd’hui je retrouve le négatif et je tire la photo pour cet album.

Mots clés : , ,




Mercredi 14 novembre, 15h, Fondation Martin Bodmer, Cologny, Genève. L’exposition Uniques. Cahiers écrits, dessinés, inimprimés, organisée par le Mamco, montre les objets passionnants, émouvants, précieux, que sont des manuscrits, des livres tracés et montés à la main, historiques et contemporains. Descendant les escaliers, le premier est Rousseau, son écriture que nous avons tellement fréquentée, au point de tenir en nos mains étonnées des lettres, des partitions, ses notes sur cartes à jouer. Le cahier le plus surprenant sera celui de Constance Schwartzlin-Berberat, de 1901-1909, conservé au Psychiatrie Museum Bern. De Yann Sérandour, Sans titre, 2006, est un cahier imprimé par Clairefontaine, à partir de lignes tracées à la main par des élèves de neuf à dix ans en décalquant celles du Clairefontaine où ils apprennent à écrire. Au-dessus des trésors de feuilles manuscrites qui fondent la Fondation Martin Bodmer, un ginkgo distribue ses feuilles jaune d’or, comme les ginkgos le font depuis 270 000 000 d’années.

Mots clés : ,


Vendredi 2 novembre 2018, 17h45, Paris 4e. Sous cette lumière et sous ce ciel, je la vois différemment et je me dis que je l’ai vue se construire de 1971 à 1976 et s’ouvrir en 1977, que j’y suis venu souvent pour assister à des choses et pour des rendez-vous, que j’y ai travaillé : 1979 ; 1982 ; 1983-1985 ; 1990 ; 1991-1996 ; 2001 ; 2015.

Mots clés : ,


Lundi 15 octobre 2018, 15h15, 20 rue de Chanzy, Paris 11e. Il y a quelques années, cette enseigne fut photographiée avec ses belles lettres bleues, en volume et en métal. Elles étaient là encore il y a deux ans.

Mots clés : , ,


Mercredi 19 septembre 2018, 21h, rue Raspail, Ivry-sur-Seine. Perçu dans la nuit comme grand et majestueux, cet arbre comporte un écriteau — sur mesure pour cette ville, à deux pas des rues Marat, Robespierre, Saint-Just – où il est dit : « Chêne vert planté à l’époque de la Révolution française de 1789 ».

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens