Inopiné


Vendredi 18 octobre 2019, 13:11:32, gare de l’Est, Paris. Jour de grève surprise, notre train est annoncé « à l’heure ». Le temps d’acheter un café, « train annulé » s’affiche. Le gobelet tombe, la gare se reflète dans la flaque. Un agent dit : « c’est inopiné ». Un atlas, et donc aussi l’Atlas du gobelet, assemble non seulement des adresses, des lieux, mais aussi des instants, des moments, des mouvements, des forces et donc des événements et des circonstances.

Godard partout




Samedi 12 octobre 2019, 14h – 21h, Nanterre-Amandiers, centre dramatique national. RER ligne A jusqu’à Nanterre-Préfecture, le parc André Malraux (là où se trouvait l’un des bidonvilles de Nanterre), puis ce que j’appelle le théâtre des Amandiers. Le Livre d’image est montré sur un écran plan, sans projecteur donc, suspendu sur la scène, les spectateurs étant sur des chaises tournées vers le rideau de fer et entourés de sept enceintes sonores. Dans la grande salle elle-même, Histoire(s) du cinéma est projeté sur un écran translucide suspendu au-dessus des gradins, visible donc des deux côtés. Dans les coulisses, un ensemble de films de Jean-Luc Godard, peu connus ou inconnus, des films d’Anne-Marie Miéville, de Fabrice Aragno. Dans une loge, sur un moniteur déjà ancien, Plus Oh ! clip pour France Gall, 4 minutes, 1996. Sous un escalier, Initiation au cinéma [révolutionnaire], de Jean-Paul Török, rushes 16 mm en vidéo, 24 minutes, 1969.

Derrière une église


Mardi 17 septembre 2019, 18h, Dessau, Allemagne. Derrière un grand bâtiment, sur un pavement fait de diversité, un gobelet de carton marqué Eggelsmanns. Renseignement pris : points de vente de boissons dans les stations d’essence des autoroutes : Atlas du gobelet. La Marienkirche, église catholique Sainte Marie, détruite par les bombardements le 7 mars 1945, a été reconstruite entre 1989 et 1998 pour devenir une salle de spectacles et de concerts.

Économique



Lundi 16 septembre 2019, 9h30, hôtel Ibis Budget, Wilsdrufferstraße, Dresde. Ce fut un immeuble en barre du temps de la RDA. Il est maintenant la façade d’un immense centre commercial du centre de la ville. L’entrée est au premier étage. De part et d’autre de l’ascenseur, deux fois cent mètres de couloir rectiligne distribuent deux fois cent chambres modernes et très simples. La douche reçoit les porcelaines trouvées aux puces du bord de l’Elbe.

Wolfgang Mattheuer



Dimanche 15 septembre, 17h, Galerie Neue Meister, Albertinum, Staatliche Kunstsammlungen, Dresde. Wolfgang Mattheuer, 1927-2004, Das vogtländische Liebespaar (Les Amoureux du Vogtland), 1972, huile sur isorel ; Sisyphos behaut den Stein (Sisyphe sculpte la pierre) 1974, huile sur isorel.
À lire : « Positions artistiques en RDA, le Sisyphe de Mattheuer »,
https://journals.openedition.org/germanica/826?lang=de

Les allongées



Dimanche 15 septembre 2019, 16h30, Galerie Neue Meister, Albertinum, Dresde. Otto Mueller, Liegende in Weiß, « Allongée en blanc », vers 1914, détrempe sur toile de jute. Appuyée sur les idées de El Lissitzky et son « espace de démonstration » de 1926 à Dresde, Céline Condorelli considère une approche plus active avec son installation Austellungsliege, « Canapé d’exposition », où des sièges sont recouverts de tissus aux motifs colorés africains. Coïncidence, une très jeune visiteuse fait ainsi l’expérience d’écouter, en allongée qui regarde une allongée en peinture.

Un autre kraak



Dimanche 15 septembre 2019, 11h, Musée de la porcelaine, palais Zwinger, Dresde. De cette capitale de la porcelaine européenne, de cette collection de Chine, du Japon et de Meissen qui se veut l’une des plus précieuses au monde, un bol de porcelaine créé en Chine pour la Hollande, de type kraak, du nom des navires européens qui les rapportaient, première moitié du 17e siècle. Dessin en camaïeu au bleu de cobalt. Le charme d’une telle porcelaine peinte tient sans doute à la vitesse d’exécution d’un objet destiné à des clients étrangers ignorant le raffinement d’un luxe et encore au flou d’un trait de poudre diffusant doucement dans sa glaçure.
Voir un exemple photographié au musée Guimet : http://jlggb.net/blog6/2019/05/04/une-petite-coupe-de-porcelaine-blanche-et-bleue-de-type-kraak/