Collection

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Collection.

Instagram de Téhéran


Mercredi 17 juillet 2019, photo du 31 mai, 18h50, musée de quai Branly. Diablesses, carreau de revêtement illustrant le Livre des Merveilles de Qazwini [Kitāb ‘Ajā’ib al-makhlūqāt wa-gharā’ib al-mawjūdāt, Les merveilles de la création, ou littéralement, Les merveilles des choses créées et les curiosités des choses existantes], céramique moulée et peinte sous glaçure, d’environ 27 cm de côté, 19e siècle, découverte à Téhéran.

Instagram de Téhéran

Soleil de cimaise


Lundi 15 juillet 2019, 20h05, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou. L’exposition Dora Maar révèle tant d’aspects inconnus de son œuvre, de sa vie. L’espace d’un instant, le soleil se pose au sommet de la cimaise dénommée « engagements ».

La préhistoire n’a pas de fin



Lundi 15 juillet 2019, 19h — 20h, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou. Exposition Préhistoire. Une énigme moderne, Galet gravé de traits obliques et perpendiculaires, abri de Laugerie-Basse, Les Eyzies-de-Tayac, Dordogne, époque protomagdalénienne (vers — 22 000 à — 20 000 ans), découvert par Denis Peyrony, 1921-1935. Jean-Louis Chanéac, Architecture industrialisée poétisées + Architecture mégalithique, 1964-1965, dessin sur papier calque, Fond régional d’art contemporain Centre-Val de Loire.

Visite avec Maria Stavrinaki, 14 mn

Jean-Baptiste Carpeaux


Vendredi 12 juillet 2019, 17h, Musée d’Orsay. Jean-Baptiste Carpeaux, Pourquoi naître esclave ?, d’après le buste en marbre présenté au Salon de 1869 sous le titre Négresse, exposition Le Modèle Noir de Géricault à Matisse.

Instagram signé Bonnard


Vendredi 12 juillet 2019, 15h30, Musée d’Orsay. Exposition La peur d’aimer. Orsay vu par Tracey Emin, Pierre Bonnard, Femme nue debout devant une baignoire, à ses pieds un tapis de bain, encre brune, encre noire et mine graphite sur papier vélin industriel verdâtre, legs Carle Dreyfus, 1952.

Se laver (Vie des objets. Ch. 71)


Vendredi 5 juillet 2019, 13h13, 93bis. Il est arrivé en passant péniblement par le bureau de poste Sainte Marguerite, il a été envoyé depuis Munich avec la Deutsche Post et DHL par Maria sous le tracking number LB753887839DE, de la « boutique » Vintage mit Sahne, du réseau de vente Etsy, le petit crémier parfaitement dessiné par Suzanne Öhléns, du service en porcelaine Clair de lune, produit de 1983 à 1994 par la fameuse et très ancienne firme Röstrand, Suède, qui fut définitivement fermée en 2005. Au sortir du sérieux colis de carton, du bull pack et du papier froissé, il faut passer dans le bain de savon noir et de javel pour rejoindre une étagère de la collection.

Un duo hybride


Mercredi 26 juin 2019, 19h, 93bis. C’était l’une des perspectives de la participation à l’atelier de poterie 317 : se familiariser avec le tournage et la finition de gobelets de grès en cherchant à croiser le soba choko japonais et une poterie paysanne française en attribuant au simple tronc de cône du soba choko un bec verseur et un couvercle. Et aller ainsi vers un duo crémier sucrier.



Vendredi 31 mai 2019, 19h15, Musée du quai Branly. Coupes à piédestal décorées d’un monstre serpentiforme, Panama, 500-900, terre cuite ; Vase anthropomorphe, culture sari, Pérou, 600-1100, terre cuite ; ce gobelet avait été remarqué dans l’exposition Georges Henri Rivière du Mucem le 28 février 2019.

Ceci n’est pas un gobelet


Vendredi 31 mai 2019, 19h, Musée du quai Branly. Coupe, Chine, province du Yunnan ou du Sichuan, Yi (Nossou), fin du 19e, ergot d’aigle, bois laqué. Il est dit que cette coupe était « notamment utilisée lors de cérémonies marquant les alliances militaires. » Ce n’est pas un gobelet, récipient pour boire, le plus souvent populaire, empilable, etc. Mais, en anglais, ce serait un goblet, car goblet a un pied, comme un verre à pied, et ici un véritable pied, et par n’importe quel pied.

Métadonnées


Vendredi 17 mai 2019, 19h, Place Pigalle, Paris, 18e. Arrêt depuis Saint-Denis — événement problématique sur les archives et petit film Juste une image très bien de Jacques Dubuisson —, MacDo, premier étage. « Atlas du gobelet », métadonnées de l’enregistrement : 19:00:49, ‎⁨Place Pigalle⁩, ⁨Paris⁩, ⁨France⁩, 48° 52′ 56.922″ N, 2° 20′ 15.678″ E, 59,00  m, 213,55°, Apple iPhone XS Max back dual camera 4.25mm f/1.8, 4032 × 3024, iso 25, 4,25 mm, f/1.8, 1/413. Et d’autres choses non affichées, et d’autres choses non explicitement écrites et pourtant plus ou moins lisibles. Et ce qui s’est attaché à cet objet, ce qui a fait de cet objet une archive (une plutôt que des) et donc son histoire à venir.

‹ Articles plus anciens