Observation

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Observation.


Vendredi 20 avril 2018, 17h30, gare de Lyon. Douze jeunes. Les trois qui n’ont pas de smartphone regardent celui d’un autre.

Mots clés : ,


Mardi 17 avril 2018, 15h, avenue de Bouvines, Paris 11e. Un arbre discret, entre les platanes, probablement un aulne, s’expose tout en chatons dans le soleil.

Mots clés : , ,


Mercredi 28 mars 2017, 18h, Le Louvre, vers l’École du Louvre. Il y a moins d’une heure, c’était une saucée intenable. Maintenant, ce sont de puissants nuages ordonnés.

Mots clés : , ,


Vendredi 23 mars 2018, 14h, Jarsy, Bauges, Savoie. Une toute petite fenêtre, un regard dans le mur d’une étable, et l’on n’est pas surpris que les veines de la planche qui la clôt dessinent un œil.

Mots clés : , ,


Vendredi 2 mars 2018, 19h, 93bis. Le chandail si confortable, en cachemire, s’est usé largement aux coudes : effet des heures passées à l’ordinateur. L’oculus appelle l’objectif dans le miroir et les pupilles dans les lunettes.

Mots clés : , ,


Mardi 20 février 2018, midi, Nice-Savoie. Dans un groupe de belles, bien choisies, une plus mûre. Quand elle est saisie, son dessous apparaît : moisi. Beau moisi. Une autre destinée.

Mots clés : , ,


Mardi 13 février 2018, 17h, galerie rue de Seine, Paris 6e. Alexander Calder, Fleurs d’été, gouache et encre sur papier, 1968, 110 x 75 cm, détail.

Mots clés : , , ,


Mardi 13 février 2018, 15h, rue du Faubourg Saint Antoine, près de la rue des Immeubles industriels. Devant le café Extra Old, le trottoir présente, très discrètement, un affaissement du goudron. C’est là qu’elle a connu, il y a six semaines, le mardi 2 janvier, chute et fracture. Une enquête devrait commencer.

Mots clés : ,


Vendredi 9 février 2018, 11h35, 93bis. Ils la transportent vers un rendez-vous qui va vérifier qu’elle se rétablit.

Mots clés : , ,


Mardi 6 février 2018, 19h18, Maison de l’Amérique latine, boulevard Saint-Germain, Paris 7e. Frank Popper arrive dans un taxi Uber à la soirée qui lui est consacrée, à l’occasion de la sortie du livre De l’art cinétique à l’art numérique : Hommage à Frank Popper. Beaucoup de monde, plusieurs générations, y compris des très jeunes, pour le voir à la veille de ses cent ans, et pour entendre ceux qui témoignent de sa vie extraordinaire. Ma première rencontre et le début du travail avec lui, c’était il y a cinquante ans, pour l’exposition de la Maison de la culture de Grenoble, Cinétisme-Spectacle-Environnement.


Frank Popper, 1983, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, exposition Electra. Photo JLggB.

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens