Superposition

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Superposition.


Mardi 31 juillet 2018, 19h, Paris 8e. Dans le hall haussmannien de l’Uniqlo de l’Opéra, redoublé par son miroir, la lumière rouge du défilant publicitaire des marches s’ajoute aux rouges de trois touristes au repos. Mon écran photographieur s’ajoute à leurs écrans : message, jeu, tourisme.

Mots clés : , , ,


Mardi 31 juillet 2018, 17h, métro, ligne 9. Retour à Paris, retour dans le métro. L’homme tient son smartphone éclairé.

Mots clés : , ,


Dimanche 29 juillet 2018, 15h, plateau de l’est du Revard, Savoie. En marge du chalet d’alpage des Creusates, un sentier forestier a vu les racines saillantes soulignées de rouge fluorescent.

Mots clés : , , ,



Vendredi 27 juillet 2018, 11h, massif des Bauges, au nord de Jarsy. Le ruisseau de Chérel est un torrent. Il a fait son torrent et persiste à faire chuter les roches qui emportent d’un côté la route et de l’autre le chemin. Mais un bloc d’un mètre de haut, dans sa géométrie stratifiée, s’est arrêté en majestueuse table.

Mots clés : , , , ,


Lundi 23 juillet 2018, 13h, Jarsy, Massif des Bauges, Savoie. À compléter…

Mots clés : , , ,


Dimanche 8 juillet 2018, 18h, 93bis. Au retour, on découvre que l’évier s’est orné d’une pousse. Une tomate peut-être. Sur Internet, c’est un événement souvent cité : « une magnifique histoire » ; « une si belle leçon de vie » ; « dans l’évier, c’est incongru » ; « dans la poubelle, direct » ; etc.

Mots clés : ,


Samedi 7 juillet 2018, 12h, Nice-Savoie, Aix-les-Bains. La table Magis d’Enzo Mari est là pour recevoir une botte de carottes des maraichers du Port aux filles.

Mots clés : ,


Vendredi 6 juillet 2018, 14h30, Nice-Savoie, Aix-les-Bains. Les prolongations de l’entreprise Crassula ubiquiste rencontrent ce qui peut être une petite collection de bouteilles intéressantes.

Mots clés : , ,



Vendredi 15 juin 2018, 18h30, Orto Botanico, Palerme. Pour Manifesta 12, sous le titre Foreign Farmers, Leone Contini organise un jardin qui résulte de dix années d’investigation à travers l’Italie : des fermiers chinois de Toscane ; un jardin sénégalais près de Venise ; une agriculture bengali autour de Palerme. Les différentes populations cultivent en raison de leurs usages et de leurs goûts. Les graines ont toujours voyagé. Qui plus est, les changements climatiques font de chaque cultivateur un étranger dans son propre territoire.

Mots clés : , , , ,


Vendredi 15 juin 2018, 14h30, café Casa Obatalà, via Alloro, Palerme, deux désirs d’un café assorti d’une petite glace.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens