Énonciation

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Énonciation.


Samedi 10 novembre 2018, 19h, rue Jules Vallès, Paris 11e. Karelle Ménine, Vera et Ruedi Baur parlent avec Barbara Cassin de leur livre Voyages entre les langues. On entend que les mots sont des boîtes où l’on met des images et des sensations. L’attention portée aux gobelets m’apporte l’idée que les mots sont des récipients pour se nourrir et pour offrir.

Mots clés : , ,

Samedi 3 novembre, 15h, galerie Salle principale, rue de Thionville, Paris, 19e. Lois Weinberger, Gedicht, 1994. Les fines bandes de papier proviennent de documents déchiquetés de la Stasi à Berlin,
Voir « Lois Weinberger 1997-2017 » http://jlggb.net/blog5/?p=2707

Mots clés : ,


Mardi 9 octobre 2018, 20h, rue de Gramont, Paris 2e. Après avoir souvent enregistré les enseignes « historiques » coiffure, coiffeur, etc., marquées par la typographie échevelée de leur double f, on en viendrait, mais ce serait inépuisable, aux jeux de mots sur tif. Ici, « raccourcir les cheveux » est une simple objectivité. Il existe sans doute : Admiratif…,  Affirmatif…, Alternatif…, Créatif…, Émotif…, Fixatif…, Fugitif…, Répétitif…, etc. Le « suffixe adjectival » if, qui se plaît de ses inventaires [voir : https://fr.wiktionary.org/wiki/-if], est une source qui laisse penser que l’argot tifs ou tiffes, pour cheveux, a là son origine. Et il y aurait aussi hair, etc. Ce pourrait être une entrée poétique dans Street View : voir le paillasson et le reflet de l’auto Street View.

Mots clés : , , ,


Jeudi 4 octobre 2015, 23h, Nice-Savoie. Selon Jean-Jacques Rousseau, une pomme et une poire sont « deux espèces du même genre ». Voir : http://jlggb.net/blog3/?p=7126 et http://jlggb.net/blog4/?p=2998

Mots clés : , ,



Mercredi 19 septembre, 18h45, centre d’art le Credac, Ivry sur Seine. Dans l’exposition de Shimabuku, une pièce hypnotisante, deux tomates qui tournent ensemble dans un bac d’eau circulaire, l’une restant au fond, l’autre à la surface.

Mots clés : , , , , ,


Mercredi 12 septembre 2018, 20h30, 93bis. Rue des Petits Champs, Paris 2e, une épicerie japonaise vend aussi des prunes (bien mûres, elles vont être bonnes). Le petit sachet de cellophane porte une étiquette avec l’indication d’origine : Bio EU/Non UE. On doit faire avec ça, y compris adopter ces mots comme légende d’un groupe empreint de variété.

Mots clés : , ,


Jeudi 30 août 2018, 12h. Parution du numéro 28 de La Couleur des jours, automne 2018, http://www.lacouleurdesjours.ch/, avec la rubrique « De l’album de jlggb ». Des posts — photographie et texte — de jlggbblog6 sont également repris sans le texte d’Elisabeth Chardon « Palerme, jardin du monde » sur Manifesta 12 et dans mon texte « Compter sur ses doigts » au sujet du Livre d’image de Godard.

Mots clés :


Dimanche 26 août 2018, 18h, Saint Félix, Haute-Savoie. À Aix-les-Bains, on me parle de l’ancien temps. Bien dessinée, bien construite en fer et en bois, légère, solide, ici en Savoie elle se nomme baladeuse, la petite charrette à bras des marchands ambulants des quatre-saisons.

Mots clés : ,


Samedi 25 août 2018, 23 h, Nice-Savoie. Reproduction, sur la table d’une bouquiniste, de l’ouverture du N°7 de la revue Les quatre vents, Paris, 1947, « Le langage surréaliste » : Marcel Duchamp,« Quand la fumée de tabac sent aussi de la bouche qui l’exhale, les deux odeurs s’épousent par infra-mince » Il est dit que cette note sur l’inframince fut énoncée par Marcel Duchamp à son ami Denis de Rougemont au cours de l’été 1945 à New York.

Mots clés : , ,


Mercredi 8 août 2018, 18h, rue Saint Sulpice, Paris, 6e. Un classique, en majuscules, en capitales. Le commerce dit : les marchandises cherchent à changer de main. Le philosophe : disparaître peut-être, mais quel tout ?

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens