Énonciation

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Énonciation.


Mardi 15 janvier 2018, 13h30, Guilford street, Russel Square, Londres. Il y a peut-être 25 ans, nous avions logé dans l’hôtel Celtic, très modeste, mais bien placé, comme on dit. L’enseigne plusieurs fois repeinte a attiré à plusieurs reprises notre attention et nos souvenirs. Aujourd’hui de nouveau, avec cette jonction tellement parlante entre des briques rangées faisant support et une typographie « gothic » réclamant une surface blanche et lisse.

Mots clés : , , ,


Dimanche 23 décembre, 17h, rue Popincourt, Paris 11e. En anglais, en américain, comment dire gobelet ? Rien d’autre que cup ? Ce gobelet rouge est marqué CUP en lettres capitales. Probablement ORIGINAL CUP. Il a fait la fête, peut-être la fête Beer Pong, avec des balles de ping-pong. Red Cup, il a entraîné une ride, il peut avoir servi une drogue. En France, chaque année, 4 milliards de gobelets sont utilisés, soit 126 gobelets par seconde, ou 32 000 tonnes de plastique échouent chaque année dans les déchets.


Jeudi 20 décembre 2018, métro, ligne 1, station Bastille, midi. Remarque : le mot innovation fut défini par l’Encyclopédie comme « un changement contre l’usage et les règles ». L’innovation est devenue positive mais c’est aujourd’hui un mot qui ordonne une croyance, une injonction : changer de méthode, faire autrement, sans prendre en compte l’utilité, la qualité du résultat.

Mots clés : , , ,


Mardi 11 décembre 2018, 11h45, Paris 2e. Avant un rendez-vous à la Bibliothèque nationale, une halte pour prendre un café — et tester des gobelets — à l’angle des rues Saint Augustin et Sainte Anne, dans le « foodstore » Mister Garden, à peine ouvert. Je vais apprendre que le « concept » de cette chaîne est : « Nous accompagnons et développons les projets liés à l’univers alimentaire en apportant notre ingrédient : l’emplacement.»

Mots clés : , ,


Vendredi 30 novembre 2018, 11h. Arrivée du numéro 29 de La Couleur des jours, hiver 2018-2019, http://www.lacouleurdesjours.ch/, avec la rubrique « De l’album de jlggb ».

Mots clés :


Mardi 27 novembre 2018, 17h30, boulevard Saint Michel, Paris 6e. La circulation est à sens unique, elle descend vers la Seine, mais les bus remontent à contre-courant : « danger à gauche » ou bien, le danger est à gauche.

Mots clés : , , ,


Vendredi 16 novembre 2018, 21h30-23h, Théâtre de Vidy, Lausanne. Associant le vertical et l’horizontal, Le Livre d’image s’expose sur scène, comme le « film de chambre » qu’il est. Il est dit que le décor a été mis en place par Godard avec des meubles et des tableaux qui viennent de chez lui. Que, dans la commode, est restée une paire de chaussettes roulées. Nicole Brenez va commenter : « C’est comme Stroheim qui pour plus de véracité remplissait les tiroirs de ses décors d’accessoires destinés à rester invisibles. ». Devant l’écran, le livre Images en paroles, d’Anne-Marie Miéville. Le tapis qui est près de moi fait un pli qui me dérange, je le remets à plat. Fabrice Aragno dira : « C’est lui qui a décidé des plis dans les tapis. » Ce sont les indices des violences aux belles couleurs vives qui vont immanquablement nous marquer.

Mots clés : ,


Samedi 10 novembre 2018, 19h, rue Jules Vallès, Paris 11e. Karelle Ménine, Vera et Ruedi Baur parlent avec Barbara Cassin de leur livre Voyages entre les langues. On entend que les mots sont des boîtes où l’on met des images et des sensations. L’attention portée aux gobelets m’apporte l’idée que les mots sont des récipients pour se nourrir et pour offrir.

Mots clés : , ,

Samedi 3 novembre, 15h, galerie Salle principale, rue de Thionville, Paris, 19e. Lois Weinberger, Gedicht, 1994. Les fines bandes de papier proviennent de documents déchiquetés de la Stasi à Berlin,
Voir « Lois Weinberger 1997-2017 » http://jlggb.net/blog5/?p=2707

Mots clés : ,


Mardi 9 octobre 2018, 20h, rue de Gramont, Paris 2e. Après avoir souvent enregistré les enseignes « historiques » coiffure, coiffeur, etc., marquées par la typographie échevelée de leur double f, on en viendrait, mais ce serait inépuisable, aux jeux de mots sur tif. Ici, « raccourcir les cheveux » est une simple objectivité. Il existe sans doute : Admiratif…,  Affirmatif…, Alternatif…, Créatif…, Émotif…, Fixatif…, Fugitif…, Répétitif…, etc. Le « suffixe adjectival » if, qui se plaît de ses inventaires [voir : https://fr.wiktionary.org/wiki/-if], est une source qui laisse penser que l’argot tifs ou tiffes, pour cheveux, a là son origine. Et il y aurait aussi hair, etc. Ce pourrait être une entrée poétique dans Street View : voir le paillasson et le reflet de l’auto Street View.

Mots clés : , , ,

‹ Articles plus anciens