Énonciation

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Énonciation.


Mercredi 12 septembre 2018, 20h30, 93bis. Rue des Petits Champs, Paris 2e, une épicerie japonaise vend aussi des prunes (bien mûres, elles vont être bonnes). Le petit sachet de cellophane porte une étiquette avec l’indication d’origine : Bio EU/Non UE. On doit faire avec ça, y compris adopter ces mots comme légende d’un groupe empreint de variété.

Mots clés : , ,


Jeudi 30 août 2018, 12h. Parution du numéro 28 de La Couleur des jours, automne 2018, http://www.lacouleurdesjours.ch/, avec la rubrique « De l’album de jlggb ». Des posts — photographie et texte — de jlggbblog6 sont également repris sans le texte d’Elisabeth Chardon « Palerme, jardin du monde » sur Manifesta 12 et dans mon texte « Compter sur ses doigts » au sujet du Livre d’image de Godard.

Mots clés :


Dimanche 26 août 2018, 18h, Saint Félix, Haute-Savoie. À Aix-les-Bains, on me parle de l’ancien temps. Bien dessinée, bien construite en fer et en bois, légère, solide, ici en Savoie elle se nomme baladeuse, la petite charrette à bras des marchands ambulants des quatre-saisons.

Mots clés : ,


Samedi 25 août 2018, 23 h, Nice-Savoie. Reproduction, sur la table d’une bouquiniste, de l’ouverture du N°7 de la revue Les quatre vents, Paris, 1947, « Le langage surréaliste » : Marcel Duchamp,« Quand la fumée de tabac sent aussi de la bouche qui l’exhale, les deux odeurs s’épousent par infra-mince » Il est dit que cette note sur l’inframince fut énoncée par Marcel Duchamp à son ami Denis de Rougemont au cours de l’été 1945 à New York.

Mots clés : , ,


Mercredi 8 août 2018, 18h, rue Saint Sulpice, Paris, 6e. Un classique, en majuscules, en capitales. Le commerce dit : les marchandises cherchent à changer de main. Le philosophe : disparaître peut-être, mais quel tout ?

Mots clés : , ,


Jeudi 2 août 2018, 14h, rue de la Plaine, Paris 20e. La technique de la prise de vue, de l’appareil photo, de la caméra, a fait connaître cette dimension optique qui se nomme profondeur de champ. Il s’agit de la zone, dans l’espace que saisit l’objectif, dont l’image réelle, sur la pellicule — sur le capteur électronique — est également nette. Ainsi, une focale longue donne une faible profondeur de champ et appelle donc un réglage de la mise au point sur le sujet retenu. Aujourd’hui, les appareils, ici un iPhone, ont un objectif minuscule, de très grand angle, une sensibilité très grande et donc un diaphragme très petit. Ils donnent le plus souvent une profondeur très grande. C’est pourquoi la qualité d’une profondeur de champ est vendue désormais pour l’inverse, pour sa façon de faire ressortir la netteté d’un visage dans le flou du décor. Mon nombre favori, photographié de très près, dans une lumière pas trop intense, s’approprie ainsi la netteté.

Mots clés : , ,


Samedi 28 juillet 2018, 10h, entrée du village Être, entre Jarsy et La Compôte, dans les Bauges, en Savoie.
Note : le caractère italique employé ici est le L4, propre à la signalisation routière française, dont la règlementation précise : « les signes diacritiques (accents, trémas, cédilles) doivent être figurés, même sur les lettres capitales. »

Mots clés : ,


Vendredi 27 juillet 2018, 11h30, au dessus de La Chapelle, hameau de Jarsy, Bauges. Elles accompagnent le chemin comme un garde-corps, comme une palissade vigoureuse. Renseignement pris, ces belles fougères familières, grandes fougères, fougères aigles, sont invasives — reines du rhizome — et très toxiques.

Mots clés : ,


Lundi 23 juillet 2018, 13h, Jarsy, Massif des Bauges, Savoie. À compléter…

Mots clés : , , ,


Vendredi 20 juillet 2018, 16h13, Lausanne. Dans son studio de Casa Azul Films, Fabrice Aragno montre, spécialement pour nous, Elisabeth et moi — pour La Couleurs des jours —, le dernier film de Godard, Le Livre d’image, dont il est le principal artisan mais aussi le producteur, avec Mitra Farahani. Structuré comme « les cinq doigts de la main », le film ouvre sa cinquième partie avec le titre « La région centrale ». Il emprunte ici brièvement des images au film de Michael Snow, La Région centrale, 1970, trois heures d’une exploration panoramique de l’environnement, depuis le point où la caméra-robot répond à un programme de mouvements.


Supplément : Fabrice Aragno a saisi le moment, au début de l’année 2018, où Mitra Farahani rend visite à Godard pour qu’il lui explique le plan de son film.

Mots clés : , , ,

‹ Articles plus anciens