Énonciation

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Énonciation.


Mardi 10 septembre 2019, 16h, 93bis. Dans la langue anglaise, goblet désigne un verre ou une tasse à pied (ou à jambe, selon le terme juste). La coupe en tronc de cône de ce verre à pied évoque le gobelet japonais nommé soba choko. Mais plus encore, un soba choko (en porcelaine de Arita, atelier Keizan) se loge très exactement dans le verre. Le goblet épouse le gobelet.

Mots clés : , , , ,



Jeudi 30 août 2019, 16h50, Tence, Haute Loire. Tence est une destination ancienne. Ce furent des vacances en famille l’été 1951, au village de Mendigoules, voir le 9 juillet 2009 : http://jlggb.net/blog/?p=4299. On sait maintenant que nous eûmes là des ancêtres. Mais, ce qui nous amène depuis la vallée du Rhône, c’est le nom de Gilbert Simondon que nous savons attaché à Tence. On a entendu que la maison de son grand-père était pour lui un ancrage dans la nature et dans l’enfance et qu’elle était restée la maison de sa famille. Un jeune homme, rencontré à la mairie, nous dit qu’en face de chez sa grand-mère, dans le hameau de Mazeaux, elle a des volets « bleu charrette ». La pensée de Simondon est un monde immense et étrange, où connaître une effervescence de mots et d’idées et goûter la compréhension. La forme, la relation, mots dont j’ai usé, sont chez Gilbert Simondon des « nœuds » d’un réseau qu’il annonce très tôt comme une réalité techno-scientifique propre à émerger en philosophie et en art. Lorsque j’ai cherché sur Google « Simondon » et « Tence », c’est « existence » qui est venu, celle du grand livre, touché et entendu cité, lu indirectement, depuis quarante ans : Du mode d’existence des objets techniques.
À lire, sa biographie par Nathalie Simondon : http://gilbert.simondon.fr/content/biographie. À écouter : https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec/avoir-raison-avec-gilbert-simondon

Mots clés : , , , ,


Vendredi 30 août 2019, 12h30, Valence, Drôme. Dans le quartier de l’école où je fus en 1954-1955, le nom de la Bonneterie Troyenne est resté associé pour moi aux noms arméniens de nombreux camarades, au nom de la rue Belle Image, modernité de la reconstruction — après le bombardement allié du 15 août 1944. Il est dit que le magasin fut ouvert en 1954. Il est étrange pour la mémoire de le voir resté identique.

Mots clés : , , ,


Jeudi 29 août 2019. Parution du numéro 32 de La Couleur des jours, automne 2019, http://www.lacouleurdesjours.ch/, avec la rubrique « De l’album de jlggb ».

Mots clés :


Mercredi 28 août 2019, 10h49, rue Vignier, près de Plainpalais, Genève. BROUILLON

Une texture comme socle en perspective, de transparence et d’impression noir sur blanc, un volume qui pointe, le monument d’un moment partagé, une transaction normée par une monnaie, codée par des nombres et des mots.

Mots clés : , ,


Mercredi 21 août 2019, 15h, magasin de téléphonie, rue du Faubourg Saint Antoine, Paris. Après la nuit passée à tenter de rétablir le fonctionnement de l’indispensable boite en vie, l’examen par branchement total fait de la boutique une clinique. Comme aux urgences, il y a un panneau : « toute agression verbale ou physique envers le personnel donnera lieu à des poursuites ».

Mots clés : , , ,



Samedi 17 août 2019, 11h30, 93bis. La frontière entre métadonnées numériques (le sens dominant actuel) et métadonnées générales, matérielles, est floue. Si je note que ce duo crémier sucrier reçu aujourd’hui se nomme Campana et qu’il a été fabriqué pour Villeroy & Boch au Luxembourg, dans un grès émaillé garanti sans plomb, je cite ce qui est inscrit sur les objets. Que leur diamètre de 90 mm soit commun, ils peuvent s’empiler, apporte un nombre et une qualité mesurable. L’essentiel de l’opération qui les a conduits jusqu’ici est de nature numérique : catalogue en ligne eBay ; inscription dans la liste des favoris puis dans le panier d’achats ; décision en un clic de l’acquérir et de le payer ; attribution du numéro d’objet 352132829597 ; référence de l’e-mail #2c0e69b75619416f81e4857778a2cc1e# ; itinéraire et calendrier de suivi de la part des transporteurs avec code-barres ; Deutsche Post DHL puis Colissimo N°8K02089727830 ; etc. Des informations recherchées peuvent se rattacher à ce modèle : les Milchkännchen & Zuckerdose Campana sont de Ludwig Scherer, designer attaché à la fabrique luxembourgeoise. Le fini est ici d’un brun irisé minimal, mais la forme a été rendue populaire par le motif floral stylisé très coloré, inspiré d’un voyage au Mexique en 1967, nommé Acapulco, par Christine Reuter. L’étiquette du colis porte : from Ursula Hornung, Taunusstraße, 65779 Kelkheim, Germany. Un ensemble de métadonnées est porté par l’emballage : carton marqué Typ OP357D, innenmaße 315 x 220 x 220 mm ; la protection évite tout plastique, papier bulle et flocons de polystyrène, elle est seulement de papier kraft, 20 feuilles de format 74 x 49 cm, chacune pesant 29 g. Ces 580 g de papier sont comme un message écologiste. On se dit alors qu’un grand ensemble de métadonnées matérielles devrait être cherché : la terre de céramique provient d’où ; quelles ont été les conditions et les circonstances de la fabrication ; combien de tel objets ont été produits ; qui les possède aujourd’hui ; pourquoi sont-ils conservés ; peut-être collectionnés et entourés de quels autres objets ? Voir 17 mai 2019 http://jlggb.net/blog6/2019/05/17/metadonnees/

Mots clés : , , ,


Samedi 10 août 2019, 22h32, Aix-les-Bains. À proximité de la lune particulièrement brillante une planète s’impose, dont on sait rapidement que c’est Jupiter. Conjonction peut-être rare, à gauche, on voit Saturne, plus petite. Sur Instagram : « lunaire et jupitérien, en même temps ».

Mots clés : , , ,



Jeudi 8 août 2019, 15h30, Emmaus, La Motte Servolex, Savoie. La recherche des duos crémier-sucrier touche ici à un état de big data qui confirme l’idée de produire une collection faite tout autant d’objets concrètement donnés et de métadonnées attachées à ces objets.

Mots clés : , ,


Mardi 30 juillet 2019, 15h, Exposition Gilles Clément : toujours la vie invente, Service des parcs et domaines de la ville de Lausanne, avenue du Chablais. On s’intéresse depuis longtemps à ce que peut faire et dire Gilles Clément, dont la présentation de son exposition rappelle à juste titre qu’il est « jardinier d’abord, mais aussi artiste, botaniste, voyageur et écrivain ». On aime bien nombre de ses mots qui sont ici attachés à des choses concrètement faites. Comme ce carton d’une de ses œuvres, Miroir à micas : « Anti-Narcisse. Miroir dans lequel on ne peut pas se voir. Écailles de micas glanées sur les bords de la Creuse. » Pourtant le visage qui parle est ici partout sur des écrans vidéos, comme ses avis, ses goûts, ses gestes, multipliés comme par les paillettes de mica mises en tableau par lui.

Mots clés : , , ,

‹ Articles plus anciens