soba choko

Vous consultez actuellement les articles indexés soba choko.


Mercredi 26 juin 2019, 19h, 93bis. C’était l’une des perspectives de la participation à l’atelier de poterie 317 : se familiariser avec le tournage et la finition de gobelets de grès en cherchant à croiser le soba choko japonais et une poterie paysanne française en attribuant au simple tronc de cône du soba choko un bec verseur et un couvercle. Et aller ainsi vers un duo crémier sucrier.

Mots clés : , , , ,


Mardi 28 mai 2019, 16h, cité de Crussol, Paris, 11e. Maintenant il y a aussi du tournage de porcelaine.

Mots clés : , ,


Vendredi 1er février 2019, 13h, 93bis. Venu de la maison Keizan, Arita, Kyushu, Japon, un modèle pour désigner ce que peut être un soba choko, porcelaine blanche et dessin au bleu de cobalt, vite répété et donc toujours différent.

Mots clés : , ,


Lundi 9 avril 2018, 22h. En attente de l’émaillage de sa deuxième cuisson, ce « 668 » de grès, le premier tourné par « 113 » à l’atelier « 317 ».

Mots clés : , , ,


Mardi 19 décembre 2017, 22h30, 93bis. Récemment, pour la première fois, j’ai entendu désigner, par une potière japonaise de Paris, la « tasse à nouilles » soba choko, comme « 6 — 8 ». C’est que ces deux nombres, ces deux dimensions, suffisent à définir la forme de l’objet : si la hauteur est égale au diamètre de la base, 6 cm, le sommet est de 8 cm. Modèle à appliquer pour une confection. Voir : http://jlggb.net/blog4/?p=2292

Mots clés : , ,