Londres

Vous consultez actuellement les articles indexés Londres.


Mercredi 16 janvier 2019, 18h, South Kensington, Londres. Après une journée entière à regarder des choses au V&A (South Kensington Museum jusqu’en 1899), difficulté à marcher encore. Nous irons dîner au restaurant polonais Daquise, comme plusieurs fois dans le passé. Avant, scotch d’anniversaire, à la terrasse chauffée sur la rue, ici piétonne, Exhibition Road.

Mots clés : , ,


Mercredi 16 janvier 2019, 16h30, V&A, Londres. Les collections du Victoria & Albert Museum, qui se présente comme « The world’s leading museum of art and design », comportent 233 742 objets exposables dont 60 124 sont exposés. En 2015, le musée avait 2 278 183 pièces dans ses collections, 1 197 637 objets et œuvres d’art, 1 079 668 livres et imprimés. Les « Ceramics collections » sont « unrivalled anywhere in the world », situées dans six salles du 6e étage dont quatre intitulées « Ceramics Study Galleries ». Ici, un côté de l’une des quatre salles. Les réserves — 26 500 pièces  — sont visibles dans des vitrines, les chercheurs peuvent demander à les prendre en main pour les observer dans la « Ceramics Study Room ». Sur le site http://collections.vam.ac.uk la fonction « Search the Collections » annonce 1 210 407 références dont 770 457 figurées par une image. La céramique est montrée par 29 475 images.

Mots clés : , , ,


Mercredi 16 janvier 2019, 15h15, Victoria & Albert Museum, Londres. Staffordshire Potteries (Burslem ?), Marbled dish, 1720-1750. Entre 1680 et 1750, les potiers du Staffordshire emploient un mélange de terre et d’eau pour décorer les faïences. C’est ce qu’on nomme aujourd’hui engobe. Les motifs sont alors le produit direct d’un processus physique. La palette de couleurs provient de diverses substances contenues dans l’argile.

Mots clés : , , ,



Mardi 15 janvier 2019, 16h30, Tate Modern, Londres. Exposition Anni Albers combined the ancient craft of hand-weaving with the language of modern art, plus de 350 pièces dont Ancient Writing, 1936, coton et rayonne, avec les blocs flottants grâce à la technique de l’ajout de brocard, et Diagrams for ‘Early Techniques of Threat Interlacing’, c. 1965, crayon et encre sur papier.

Mots clés : , , ,


Mardi 15 janvier 2018, 13h30, Guilford street, Russel Square, Londres. Il y a peut-être 25 ans, nous avions logé dans l’hôtel Celtic, très modeste, mais bien placé, comme on dit. L’enseigne plusieurs fois repeinte a attiré à plusieurs reprises notre attention et nos souvenirs. Aujourd’hui de nouveau, avec cette jonction tellement parlante entre des briques rangées faisant support et une typographie « gothic » réclamant une surface blanche et lisse.

Mots clés : , , ,