vase

Vous consultez actuellement les articles indexés vase.

Se retrouver (Vie des objets. Ch. 72)


Mercredi 26 décembre 2018, midi, 93bis. Les années d’après-guerre connaissent en Allemagne de grandes difficultés mais aussi des rétablissements inventifs. La grande tradition de céramique allemande et ses goûts particuliers vont donner lieu, dans les années 70, à des vases graphiques, géométriques, violemment colorés, voyants, d’un modernisme kitsch. Ce style nommé Fat Lava aura un grand succès populaire. Une part sera fabriquée sans le dire en RDA, avec un prix de revient bien inférieur. L’Allemagne de l’Est, dont nombre de potiers passés à l’Ouest avaient contribué à l’apparition du Fat Lava, connaîtra des objets comparables, plus raisonnables mais affichant leur nouveauté. Ce parallélépipède percé d’un trou, avec ses verticales vertes qui appellent les tiges des fleurs, est marqué en dessous, comme tous ses frères, d’un numéro à quatre chiffres et d’une lettre 2902/B, signe de la VEB — Volkseigener Betrieb — Haldensleben. Après la réunification, l’entreprise VEB Haldensleben, du nom de sa ville, non loin de Magdebourg, revient à la famille Carstens et se nomme Carstens Keramik Rheinsberg. Mais le vieux bâtiment de briques de 1888 ne pourra pas maintenir sa production d’objets décoratifs, devenus des pièces de collection recherchées. Celle-ci est trouvée par la plateforme Etsy, à Chertsey, à l’ouest de Londres, pour 22 euros.

Un vase intéressant


Mercredi 24 octobre 2018, 12h30, Maison de la céramique, Dieulefit, Drôme. Un vase noir attire l’attention, parmi des pots qui sont des ustensiles. Il provient de la poterie Aubert à Poët-Laval, daté fin XIXe début XXe. Si on lui trouve un esprit Art nouveau, organique, on peut aussi lui reconnaître, et c’est d’ailleurs associé à ce style, une dimension directement gestuelle. Le tournage incite en effet à marquer la pression des doigts par des renfoncements et des renflements. L’éclairage selon la technique actuelle des frises de diodes produit un effet discutable. Le noir très brillant réfléchit les pièces voisines, jaunes et décorées, mais aussi les regardeurs et leur espace.

Fat Lava degré zéro



Samedi 15 septembre 2018, 11h, 93bis. Colis express en provenance de la boutique en ligne Retro Fat Lava, aux Pays-Bas, vendeur de chez Etsy. Le vase de 10 cm de haut, en terre brune émaillée de rouge soutenu, a été fabriqué à la Gräflich Ortenburgsche Steingutmanufaktur (usine de grès), château Tambach de Coburg en Bavière. Son design est probablement de Ursula Beyrau. Ce genre de céramique allemande des années 50 à 70, dénommé après coup Fat Lava, est caractérisé par une application de couleurs violentes. Il comporte notamment la forme rectangulaire Kubus.

Le bouquet de dahlias



Lundi 4 juin 2018, 93bis. Le portrait de notre mère fut fait le 8 octobre 1948 par notre père, alors qu’il partait de Saint-Laurent en Royans pour une deuxième année comme étudiant à l’Institut d’orientation professionnelle à Paris. Portrait sans doute trop apprêté car il devait résister à l’éloignement. Mais les dahlias, fleurs d’automne du jardin, se trouvaient dans le vase familier, un pot de la région, de Saint Uze, qui est encore là.