Peindre à nouveau


Mercredi 31 juillet, 13h, Université de Neuchâtel. Depuis des jours pour nous, il est question d’impermanence, sa signification, son usage, sa portée. Mais là je retrouve ce que j’ai aimé dans cette région il y a maintenant cinquante ans, cette disposition à repeindre à l’identique, peindre pour faire du neuf qui ne soit pas une nouveauté. Si possible dans ce gris chaud.

Mots clés : , ,