Sur le plateau


Vendredi 16 novembre 2018, 21h30-23h, Théâtre de Vidy, Lausanne. Associant le vertical et l’horizontal, Le Livre d’image s’expose sur scène, comme le « film de chambre » qu’il est. Il est dit que le décor a été mis en place par Godard avec des meubles et des tableaux qui viennent de chez lui. Que, dans la commode, est restée une paire de chaussettes roulées. Nicole Brenez va commenter : « C’est comme Stroheim qui pour plus de véracité remplissait les tiroirs de ses décors d’accessoires destinés à rester invisibles. ». Devant l’écran, le livre Images en paroles, d’Anne-Marie Miéville. Le tapis qui est près de moi fait un pli qui me dérange, je le remets à plat. Fabrice Aragno dira : « C’est lui qui a décidé des plis dans les tapis. » Ce sont les indices des violences aux belles couleurs vives qui vont immanquablement nous marquer.

Mots clés : ,