Désigner

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Désigner.


Dimanche 13 septembre 2020, 14h30, chemin des Massonnat, Aix-les-Bains. La zone industrielle des Combaruches, en bordure de l’autoroute, s’agrandit et voit la construction d’une route renvoyant à l’échangeur.

Mots clés : , ,



Dimanche 13 septembre 2020, 14h (midi au soleil), à la descente des Rubens de Grésy, en arrivant à Aix-les-Bains. Un rond-point en construction retient l’attention mais deux pancartes décrivent l’état des lieux, dans le bruit de l’autoroute : Aire d’accueil des gens du voyage et Amis des bêtes.

Mots clés : ,


Mardi 8 septembre 2020, 15h15, col de Chérel, Savoie et Haute-Savoie. L’expression est dans le contexte surprenante, mais on en comprend l’usage scientifique, géodésique, intéressant. On apprend qu’il y a 450 000 balises de ce type en France. On note qu’ici, sur le repère altimétrique, il manque le disque portant l’altitude. L’Institut Géographique National qui le signe, IGN, prête à des jeux de mots : hygiène, etc. Le correcteur automatique s’en mêle : si je tape ign, il corrige par gin, ou bien ignore.

Mots clés : ,


Mercredi 2 septembre 2020, 18h, rue Hector Berlioz, Aix-les-Bains. La rue commence normalement avec ses pavillons, puis rencontre cette friche, c’est le mot qui vient. Ce fut peut-être un parc, des vergers, mais la vitalité végétale ne fut sans doute jamais à ce point avant l’abandon. La proximité du cimetière fait penser à son extension à venir.

Mots clés : , ,


Mardi 25 août 2020, 17h30, rue de Lafin, Aix-les-Bains. Tordu, fer, ciment, soleil, orange, vert, fleur, etc. ; mais ce qui se présente au passage se lit sans ces mots. Pourtant, un mot émerge ici dans les pensées : geste.

Mots clés : , ,



Vendredi 8 mai 2020, 17h, 93bis : carnet d’adresses, début du XXIe siècle ; mouchoir d’Auguste, tailleur de pierre, maçon, peintre en bâtiment, peintre en lettre, début du XXe siècle.

Mots clés : , , ,



Mercredi 6 mai 2020, 17h. 93bis : Alfred Jarry, Ubu, mise en scène par Jean Vilar au Théâtre National Populaire, vu en mars 1958 (avec mes parents et ma sœur, notre premier voyage à Paris) ; à la biennale de Venise de 1993, le pavillon russe est de Ilya Kabakov, sous le titre Le Pavillon rouge, avec, à découvrir dans un enclos de chantier, un monument en bois peint, à la fois rayonnant dans son décorum soviétique et sa musique de haut-parleurs et dérisoire dans sa petite taille et son bricolage. Je ramasse et conserve une lame de bois scié qui a servi à remuer la peinture rouge.

Mots clés : , , , , , , , ,



Jeudi 23 avril 2020, 16h, 93bis : Henri Michaux, Passages (1937-1963), Le point du jour, NRF, Nouvelle édition revue et augmentée, édition originale, 1963 (en exergue : « C’est l’incomplétude qui est désirable.» p. 115 : « Les livres sont ennuyeux à lire. Pas de libre circulation. On est invité à suivre. Le chemin est tracé, unique. Tout différent le tableau : immédiat, total. ») ; pinceau de calligraphie japonais, 2018.

Mots clés : , , ,



Lundi 20 avril 2020, 17h, 93bis : Jesús Rafael Soto, Kunsthalle de Berne, invitation pour le 21 mai 1968 (visite en juillet 1968) ; Joseph Beuys, Holzpostkarte, Edition Staek, Heidelberg, 1975 (achetée dans les années 80).

Mots clés : , ,



Vendredi 17 avril 2020, 16h, 93bis : bobine avec ficelle (Fort-Da, 1920) ; ardoise magique (Wunderblock, 1925).

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens