Raconter

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Raconter.


Dimanche 29 août 2021, 15h, Chantemerle, Chindrieux, Savoie. Favoriser l’enquête, quel que soit le champ d’intérêt, faire du terrain. S’équiper pour en faire quelque chose : une table ajustée à la pente, pour dialoguer, noter, écrire, dessiner. Une autre façon de raconter ça est de dire qu’après les deux fauteuils pliants, achetés chez Lafuma (Drôme), une table de camping aux pieds de hauteur réglable est bienvenue sur le terrain Terrier.

Mots clés : , ,


Vendredi 20 août 2021, 13h 30, Valence. En face de la Salle des fêtes — devenue un théâtre —, où, dans les années 50, j’ai écouté les conférenciers de Connaissance du monde, dont Paul-Émile Victor et regardé des films classiques, dont La Belle et la bête, se tenait un bâtiment — aujourd’hui en cours de destruction — qui allait devenir la médiathèque et le siège du CRAC, Centre de recherche et d’action culturelle, futur Lux. Proposées par la directrice Françoise Calvez, les journées « Cinéma et littérature » s’intitulèrent, en novembre 1990, « Le Temps des machines ». Je fus invité à parler de mon Anthologie d’images de synthèses scientifiques, exposée précédemment au Centre Pompidou dans « Passages de l’image ». Avec le concours du Musée de Valence, cette installation vidéo fut présentée ici aux côtés de celles de deux stars, Present, Continuous, Past(s), de Dan Graham et Passage, de Bill Viola.

Mots clés : , ,



Dimanche 8 août 2021, 19h29, place de la Nation, Paris. Dans l’autobus 57, emprunté à la gare de Lyon, deux jeunes filles me proposent, avec insistance, par signes, une place assise. Je dis que je ne vais pas loin. Elles se lèvent et je m’assieds. L’une d’elles, un peu plus tard, s’assied de nouveau, à côté de moi. Je descends à Nation et je vois que mon sac est ouvert et que mon portefeuille manque. Alors que l’autobus repart, je frappe à la porte et le conducteur m’ouvre. Je vais rapidement vers les jeunes filles, je les regarde en prononçant nettement, dans mon masque : « Mon portefeuille ». Celle de la vitre s’écarte légèrement, l’objet noir est là sur le siège, elle me le tend. Je ne dis rien, je sors mon iPhone, je les prends en photo et en même temps j’appuie sur le bouton d’arrêt, je descends : expérience assez rare d’un « temps réel » où la réflexion, la perception et l’action se superposent exactement ; satisfaction d’une prise de vue « parfaitement cadrée ».

Mots clés : , , ,


Vendredi 30 juillet 2021, 14h30, galerie Laurent Godin, rue Eugène Oudiné, Paris, 13e. « Fleurs et Cocktails » est le titre de l’impressionnante présentation d’Alain Séchas. Engagé semble-t-il aujourd’hui dans la peinture, il conserve l’ironie et le goût de la caricature, peut-être un peu mélancoliques — qu’on lui connaît. L’association de brillant et de grinçant trouve les mêmes gestes et les mêmes couleurs pour parler en écho de belles fleurs extravagantes et de scènes mondaines artistiques. La tendance présente est au bouquet.

Mots clés : ,

Duettino


Mardi 20 juillet 2021, 19:57:57, Tgv d’Aix-les-Bains vers Paris. Climat : un arbre est tombé sur la voie du côté de Rumilly, le Tgv d’Annecy n’a pas pu venir s’accrocher au Tgv de Milan. On attend près d’une heure et on a deux places dans le Milano-Torino-Lione-Parigi. Atlas du Gobelet : duo, et même Duettino. La lumière bleue qui vient de la droite, c’est Le Lac.

Mots clés : , ,


Mercredi 30 juin 2021, 18h30, Kunstmuseum, Bâle. Sophie Taeuber-Arp (1889–1943), Composition à carrés, rectangles et cercles coïncidents, 1939, huile sur toile. Trois semaines plus tard, c’est le Costume indien Hopi, 1922, dans sa réplique de 2015, qui se présentera comme œuvre antérieure d’elle, attachante et ironique, dans l’exposition « Elles font l’abstraction » du Centre Pompidou. Une photo montre Sophie Taeuber-Arp et sa sœur Erika Taeuber dans leurs costumes Dada en 1925.

Mots clés : , , ,




Mercredi 30 juin 2021, 13h, Campus Vitra, Weil am Rhein, Allemagne. On dit que c’est une nouveauté, le jardin entier conçu par Piet Oudolf (Pays-Bas, 1944—), en sachant que sa caractéristique est de n’être que de plantes vivaces. On l’avait vue en photo, la « maison » par Renzo Piano (« Diogène », 7m²) est séduisante, probablement mieux que le cabanon de Le Corbusier, sauf qu’elle n’est pas habitée par son auteur.

Mots clés : ,


Mercredi 23 juin 2021, 15h30, musée Ariana, Genève. Le couple de danseurs créé vers 1740 par Johann Joachim Kändler (1706-1775) pour la porcelaine de Meissen, en Allemagne, a connu vers 1750 une imitation à Jingdezhen, en Chine. La capitale fondatrice de la porcelaine répondait ainsi à l’« imitation » de la porcelaine qui intervenait presque 1000 ans après son « invention ».

Mots clés : , , ,


Samedi 12 juin 2021, 21h, Chaumont. Dans le grand jardin de la maison de Jean-Michel et Mariina, Aristote joue à faire peur au merle. Son frère Lazare connaît sa première sortie d’adolescent.

Mots clés : , ,


Vendredi 28 mai 2021, 18h, place de la Bastille, Paris. Autour de la colonne de Juillet, des 27, 28 et , les Trois Glorieuses, la place a été refaite. On s’y pose pour manger une tarte au citron de chez Lenôtre. Sentiment de prodigalité, mais pas de scrupule historique. On a appris que c’était une révolution bourgeoise. Et la pâtisserie Lenôtre est une tête de file du lobby du luxe, le Comité Colbert.

 

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens