Piéton équipé


Vendredi 4 juin 2021, 12h30, place de la Nation, Paris, 11e. Le panneau qui indique le passage pour les piétons peut avoir une flèche, comme on l’a vu il y a deux jours, mais aussi deux. Si elles sont tournées vers la terre ou le ciel, elles continuent à fonctionner très bien pour nous, regardeurs. Quant au piéton, il semble s’en dispenser, comme s’il avait une canne, il a un appareil dans la main. Des espaces virtuels sont plus ou moins calés sur l’espace actuel en chantier.

Marcher le lisible


Mardi 1er juin 2021, 19h, boulevard Beaumarchais, Paris, 3e. Les métadonnées de la photo donnent, entre autres : « Boulevard Beaumarchais, Paris, Ile de France, France ». La photo est à lire dans ses signes comme dans ses mots, la capter est déjà une opération de lecture. Les piétons ont dans la main un smartphone qu’ils sont en train de lire. Les lettres « TAGE » sont de l’inscription « partage ». La pancarte « PIETONS » qui prévoit de les guider est renversée pour les désigner. Plus exactement, la désignation du passage — le sens de la flèche — a la priorité alors qu’on constate que la lisibilité du mot renversé est conservée.

Circulation du piéton


Dimanche 14 février, 14h30, montée de la Reine Victoria, Tresserve, Savoie. Soumis à une normalisation, le passage protégé sur ralentisseur s’annonce d’abord comme attention pour les autos — en rouge — mais aussi comme obligation sur l’objet — en bleu —, une figuration qui joue la simulation.