Bobine Paillard Bolex


Lundi 5 février 2018, 12h30, 93bis. Si cette bobine marquée Paillard Bolex se trouve porter une pellicule, c’est qu’elle fut la première tournée dans la très belle caméra Paillard Bolex H16, électrique, avec un pilote pour le son synchrone, avec un zoom Angénieux, de la Maison de la Culture de Grenoble. Le 9 février 1968, dans le Théâtre mobile, je filme avec elle quatre bobines de 30 mètres de film Ilford HPS, la plus haute sensibilité disponible, pour la première du ballet de Béjart Baudelaire. Ces 10 minutes de négatifs développées ne seront jamais déroulées, jamais vues. Cinquante ans après, elles sont en cours de numérisation. On les découvrira dans quelques jours.

Mots clés : , , ,