juin 2009

Vous consultez actuellement les archives mensuelles pour juin 2009.

james-fazy-2
james-fazy-1
Samedi 20 juin 2009, 15h. Haute école d’art et de design de Genève, cour intérieure du bâtiment du boulevard James-Fazy, près de la Gare Cornavin. Le bâtiment de l’École des Arts Industriels, construit en 1878, a été très bien rénové de 2001 à 2003.

Descriptif par l’entreprise de rénovation : Porté à l’inventaire depuis 1986, le bâtiment, construit sur un modèle à l’échelle réduite d’un pavillon du musée du Louvre, s’inscrit dans la tradition de l’architecture éclectique de l’école française du 19e siècle et dans celle de l’architecture industrielle monumentale typique de son époque. De nombreux matériaux se conjuguent dans la définition des façades et de l’enveloppe: pierres naturelles, briques colorées et huilées, ferblanteries en zinc et structures métalliques témoignent de la grande maîtrise des concepteurs, tant architecturale que constructive.

Mots clés :

sicli-google2Le bâtiment Sicli, 45 rue des Acacias, Genève (Google Maps).

L’un des plus célèbres de l’histoire de l’architecture, le voile de béton du bâtiment Sicli à Genève (10 cm d’épaisseur, 33m x 54 m), construit en 1969, conçu par Heinz Isler (né en 1926) selon sa méthode de modélisation par membrane inversée (suspendue). L’architecte est Constantin Hiberer. La 3e photo a été publiée dans XXe. Un siècle d’architectures à Genève. Promenades, Infolio, 2009.

sicli-1
sicli-2

Samedi 20 juin 2009, 8h30, rue des Acacias, Genève.

Mots clés : , ,

Il est très difficile de décrire un mouvement hélicoïdal. C’est une ancienne plaisanterie que de demander à une personne ce qu’est un escalier en colimaçon et de s’amuser à la voir décrire un cercle du doigt en montant. Deuxième difficulté de la pensée : le sens d’un mouvement hélicoïdal. Un dictionnaire dit : « Sinistrovolubile : terme de botanique. Volubile à gauche. Le haricot est sinistrovolubile, c’est-à-dire que la tige en montant se dirige vers la gauche, en d’autres termes de droite à gauche. » Mais encore ? On peut très bien voir le mouvement de dévissage comme allant de gauche à droite. On dit visser ou dévisser : encore faut-il avoir ce sens dans la mémoire du geste. On se rabattra sur le sens des aiguilles d’une montre (= dextrogyre). Dans les loggias du Nice-Savoie, on observe le chèvrefeuille et le polygonum : sinistrovolubiles. Mais le volubilis (ipomée) n’est pas sinistrovolubile, il est l’inverse (voir figure). Au fait : comment cette tige a-t-elle trouvé le fil de fer (elle vient de l’autre balcon) et pourquoi s’attache-t-elle si soigneusement à cet endroit là ?

Sur un sujet voisin, voir l’article « Entrelacs ».

volubilis
Aix-les-Bains. Mercredi 17 juin 2009, 12h20.

Mots clés : , ,

le-point-basque
Aix-les-Bains, mardi 16 juin, 14h45. Soleil et chaleur. Poursuite de la tentative d’inventaire des devantures intéressantes de l’Aix-les-Bains de la grande époque. Voir « La vie des vitrines ». Ce magasin, rue du Casino, a fait partie de l’Hôtel Métropole (1884). Ce qui est remarquable : le cadre épais façon tableau; l’enseigne très haute (voir le Studio Henry à Paris) et son décor de volutes années 40; la typographie de la bâche : le Banco. En broderie, le point basque est un point de chaînette torsadé. Valdrôme est une marque de cotonnades imprimées « indiennes-provençales » dont le siège est à Valence (Drôme); ce magasin en a un grand choix.

banco-1951

Banco, dessiné par Roger Excoffon, 1951, fonderie Olive, Marseille.

Mots clés : , ,

Tôt le matin, la petite bouteille, où l’on met de l’eau du robinet à boire, présente toute une constellation de bulles accrochées au verre.

bulles
Aix-les-Bains, Nice-Savoie, mercredi 16 juin 2009, 7h30.

Voir : «La nouveauté », 30 mai 2009; « Les choses nous regardent », 1er avril 2008.

Mots clés : ,

bureau-bouteille1
Le Nice-Savoie, Aix-les-bains, lundi 15 juin 2009, 14h00. Comme il fait chaud, on ferme les rideaux. Une petite bouteille ancienne en verre vert, trouvée sur le terrain de Chindrieux il y a trois ans, a été élue récemment comme vase symétrique de la porcelaine « Form 2000 » de Rosenthal et Raymond Loewy (voir « Ambiance de travail » du 26 mars 2009). Les deux tiges ont été cueillies dans la cour il y a trois jours, en boutons. Ce matin, en l’espace de quelques dizaines de minutes, deux fleurs se sont ouvertes. C’est la qualité de cette fleur, l’hémérocalle, d’être ainsi la « beauté d’un jour », du grec hemera, jour et kallos, beauté, daylily en anglais, ou encore Hemerocallis fulva, du latin fulva, jaune-orangé, famille des liliaceae.

Mots clés : ,

tour-jardin
tour
Aix-les-Bains, Tour de Saint-Simond, dimanche 14 juin 2009, 10h30.

Le site du patrimoine d’Aix-les-Bains donne ces indications historiques :
La tour fut probablement construite au début du XIXe siècle. Elle servait de belvédère, sa hauteur permettant d’apercevoir le lac. Dès 1830, elle est mentionnée dans les guides touristiques sous l’appellation de Tour de Monsieur Eustache. Il était possible de la visiter et de monter à son sommet. Cependant, en 1872, le docteur Forestier signale qu’elle n’est plus accessible. Lors du démembrement de la propriété, en 1893, la tour fut vendue avec la maison de maître et son jardin. Elle devint villa de villégiature au XXe siècle. En 1940, l’architecte aixois, Pierre Guilland, ajouta un pavillon.

Il est à noter que l’emplacement de la tour est particulièrement bon pour saisir le site d’Aix-les-bains dans son ensemble : c’est une partie élevée et centrale d’où l’on voit la vallée d’Aix vers le nord et vers le sud, vers l’ouest le lac et la montagne de la Dent du Chat, vers l’est le Mont Revard mais aussi le paysage vallonné qui est en dessous.

Remarque historique : la rotonde de la Tour de Monsieur Eustache est très proche, par sa structure et par sa technique de construction, des kiosques qui lui sont contemporains, mais aussi des panoramas de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle. Il faut rappeler l’engouement de cette époque pour les panoramas de toiles peintes et le grand nombre des constructions qui l’on accompagné, aujourd’hui disparues pour la plupart. On a ici un belvédère-panorama.

Remarque littéraire : les cerisiers proches ne sont peut-être pas là par hasard. Y aurait-il une relation entre belvédère et cerises ? Oui, chez Rousseau. L’Idylle des cerises consiste à trouver un observatoire surplombant. D’accord, Rousseau n’aime pas les vues d’ensemble, il est myope. Il n’empêche : le duo de cerises jeté est (entre autres) une figure du regard lancé. Voir : « 14.06.2002 : L’idylle de Thônes (une histoire d’échelle et de cerises) », billet du « Blog d’avant le blog » en date du 14 juin 2002, il y a très exactement 7 ans.

rousseau-cerises

Camille Roqueplan, Rousseau cueillant des cerises, 1836,
aquarelle, Musée-Château d’Annecy, détail.

Mots clés : , , , , ,

cerises-vermillon
cerises-noires
Aix-les-Bains, dimanche 14 juin 2009, 10h.

Les deux cerisiers sont voisins de la Tour de Saint-Simond (dans son ancien verger ?). Les cerises noires sont très mûres, très bonnes, l’arbre en est plein, on dirait que personne n’en a cueilli. Idem pour les griottes vermillon translucides, sauf qu’elles sont plus difficiles à manger. 2009 est une année à cerises.

Remarque sur les couleurs : on range sans difficulté le « vermillon » et le « noir » sous le mot rouge, « la couleur des cerises ».

sampling
Échantillons des deux photographies ci-dessus.

Remarque sur cerises et belvédère : voir le billet « Belvédère » du même jour.

Mots clés : ,

plusminuszero

Le nom de Naoto Fukasawa revient régulièrement dans ce blog : magasin Plus Minus Zero à Aoyama, Tokyo, lampestoaster, porte-manteau, « super-normal », etc. Parfois son nom ne devrait pas apparaître, Muji oblige. Cette fois c’est au contraire « sa marque » : http://www.plusminuszero.jp/. Les petits objets de la série « 2.5R », Plus Minus Zero 5e édition, 2008, sont vendus à 3 ou 4 endroits à Paris. Minimalisme aristocratique. Ce que la photo ne rend pas : une texture au grain soyeux. Bel objet.

2e280a25r

« 2.5R » is the name given to a series of products of dimensions 58.5mm x 58.5mm x 29.3mm – a square of a size that fits comfortably in the hand – and which have different functions. The name comes from the fact that the corners of these boxes all have an R of 2.5mm. A long time ago, the corners of wooden furniture and fixtures were not rounded; the corners were planed off, and this « chamfering » relaxed any excessive sharpness. Since the size of this chamfering translated into an R of 2.5mm, 2.5R is a roundness of the corners that feels comfortable to the touch. These gentle boxes, like building blocks, are a platform to bind together different products. Joining the 2.5R series line-up this time is an analog alarm clock, a thermometer/hygrometer, an LCD alarm clock and a digital timer.

minuteur-plusminuszero
Vendredi 12 juin 2009, 16h. Plus Minus Zero, Japon, digital timer, 2008.

Mots clés : , , ,

fac-esc-gris-jaune
fac-esc-bleu-rose
Mardi 9 juin 2009, 12h30, Université Paris 8, escaliers du bâtiment A, construction : 1980, peinture par Samba K. (d’abord nommé du nom de code Mamadou) : 2001-2009.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciensArticles plus récents ›