couleur

Vous consultez actuellement les articles indexés couleur.


Jeudi 11 novembre 2021, 13h, Isaline, Aix-les-Bains. Pourpre et vert, ce beau raisin expressionniste vient de Sicile ; alors on lui donne la passoire en matière plastique bleu ciel, calme et heureuse, dessinée par Enzo Mari.

Mots clés : , , ,


Jeudi 14 octobre 2021, 11h30, Musée d’art moderne de Paris. De l’exposition « Les Flammes », explorée ce matin pendant plus de trois heures, pour tenter de n’en pointer qu’une seule chose, tant elle est foisonnante en matière d’art de la céramique ou de la céramique en art, un bol de porcelaine à l’émail jaune, de Jingdezhen, Chine, 1654-1722.

Mots clés : , , ,


Mardi 7 septembre 2021, 14h05, Triennale, Milan. L’exposition Enzo Mari révèle son art de l’expérience. De 1952, ce dispositif en maquette, de l’ordre du théâtre, est destiné à rechercher les relations entre volumes et couleurs, et donc les relations installées à destination des spectateurs.

Mots clés : , , ,


Mercredi 18 août 2021, 17h, 1 rue Jean-Jacques Rousseau, Genève. Elle est géométriquement rangée, les marchandises sont calibrées dans leurs formats et leurs couleurs, l’intérieur répète simplement la vitrine en l’augmentant, devant des murs uniformément faits de petits casiers à portes, hérités sans doute d’une mercerie. Choisir, acheter et payer donne le sentiment d’être « en ligne ». Le site https://www.parisserie.ch confirme bien ça : son nom est ridicule sauf qu’il pointe un comptoir virtuel qui mime une pâtisserie. On pointe la vitrine home page, on paie « sans contact », on fait livreur, on sort avec des boîtes cubiques individuelles qui sont des colis. Une preuve encore, ce show room est fermé le dimanche.

Mots clés : , , ,


Samedi 24 juillet 2021, 16h, exposition « Modernités suisses », Musée d’Orsay, Paris. Giovanni Giacometti (1868-1933), Floraison, 1900, huile sur toile, détail. Le nom Giacometti appelle d’autres images, qui peuvent cependant présenter une parenté avec la matière si artistement travaillée de ces couleurs.

Mots clés : , , ,


Jeudi 22 juillet 2021, 19h 40, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris, exposition « Elles font l’abstraction ». Les œuvres d’Olga Rozanova (1882-1918, Moscou) sont dans l’espace « Les Russes de l’avant-garde, Rozanova, Gontcharova, Exter, Popova, Stepanova ». Composition sans objet, vers 1916, huile et crayon graphite sur toile, s’affirme comme « réalité indépendante », terme qui relativise celui d’abstraction qui lui est associé ici. Sa présence matérielle, son intensité perceptive, en sont la manifestation.

Mots clés : ,


Mercredi 30 juin 2021, 18h30, Kunstmuseum, Bâle. Sophie Taeuber-Arp (1889–1943), Composition à carrés, rectangles et cercles coïncidents, 1939, huile sur toile. Trois semaines plus tard, c’est le Costume indien Hopi, 1922, dans sa réplique de 2015, qui se présentera comme œuvre antérieure d’elle, attachante et ironique, dans l’exposition « Elles font l’abstraction » du Centre Pompidou. Une photo montre Sophie Taeuber-Arp et sa sœur Erika Taeuber dans leurs costumes Dada en 1925.

Mots clés : , , ,




Samedi 12 juin 2021, 14h — 17h, Le Signe – Centre National du Graphisme, Chaumont. Dans l’actualité des expositions : Viral ; StudioKargah, Téhéran ; Michiel Schuurman, Amsterdam.

Mots clés : , ,



Dimanche 25 avril 2021, 18h30, rue Jean Mermoz, Aix-les-Bains. L’encadrement de la porte de ce qui fut une ferme, et qui reste agricole car un maraîcher s’y maintient, apparaît par sa pierre d’un gris vert si particulier, une molasse qui se donne en poudre. On fait « du terrain », pour le dire dans une expression tellement en vogue. Un échantillon de matière prélevé, forcément original. Pour autant, vérifier le lieu conduit à copier une vue Google très efficace.

Mots clés : , , ,


Dimanche 31 janvier 2021, midi, avenue du Grand Port, Aix-les-Bains. Au bas des piliers ou des pilastres, du portail ou de la porte cochère, ils furent là pour les protéger des roues. Puis ils sont devenus les protecteurs des carrosseries, en s’alliant aux pneus. Ils suppléent à la vue. Par la coalition de ses couleurs successives, celui-ci trouve le moyen d’accrocher le regard du passant et fait sortir son nom de l’oubli : chasse-roue.

Mots clés : , , , ,

‹ Articles plus anciens