Bel exemple de Banco


Jeudi 19 avril, 19h, 309 rue de Faubourg Saint-Antoine, Paris 11e. Cette boutique de Ferme-Portes semble devoir fermer ses portes ? Elle fait partie de l’ensemble architectural qui forme la rue des Immeubles industriels, remarquable en particulier pour son emploi de colonnes en fonte (1873), comme les cast-iron buildings typiques du SoHo de Manhatan. La devanture est probablement des années 60-70 (Depuis le classement comme monument historique en 1992, les devantures doivent laisser les colonnes apparentes). L’enseigne emploie le Banco, caractère dessiné par Roger Excoffon en 1951 pour la fonderie Olive à Marseille. On le rencontre encore fréquemment et il redevient à la mode. On l’avait noté à Aix-les-Bains (16 juin 2009). Depuis, est paru le livre de Sandra Chamaret, Julien Gineste et Sébastien Morlighem, Roger Excoffon et la fonderie Olive, Ypsilon, Paris, 2010, qui marque le retour historique vers ce classique de la typographie française que les Anglo-Saxons jugent « idiosyncrasique ».

Mots clés : ,