Lecture

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Lecture.



Mardi 14 novembre 2023, 18h, restaurant Yataiya Karasuma, Kyoto. Son site dit : https://yataiya.jp « Bien qu’il ne s’agisse pas d’un restaurant élégant ou sophistiqué, nous sommes attentifs au goût et au prix, et nous souhaitons accueillir nos clients avec nos plats soigneusement préparés et notre personnel énergique et amical ! Yataiya est un tel endroit ! À l’intérieur de Yataiya, les murs sont remplis d’affiches et de menus. Il y a des gens qui comprennent l’atmosphère nostalgique de l’ère Showa et d’autres non ! C’est une boutique animée ! Grâce à la nourriture, nous rassemblons les gens et leur apportons de l’enthousiasme, des sourires et du bonheur, contribuant ainsi à la création d’une société meilleure. » Ces propos témoignent-ils d’une orientation politique ? L’ambiance est pour nous sympathique.

Mots clés : , ,

Vendredi 1er septembre 2023, 23h. Parution du numéro 48 de La Couleur des jours, automne 2023, http://www.lacouleurdesjours.ch/.

Mots clés : ,



Dimanche 13 août 2023, 14h, montagne Les Voirons, Haute-Savoie.Le parcours artistique « Chemins de crête » est monté par La Villa du parc, centre d’art contemporain à Annemasse. De Laurie Dall’Ava, Archaea, 2023, est un ensemble, dispersé aux pieds des arbres, de quarante bâtonnets de céramique émaillée de rouge portant chacun le nom d’une bactérie capable de vivre dans un milieu défavorable à la vie.

Mots clés : ,



Samedi 5 août 2023, 19h, Mamco, Genève. Eugen Gomringer, Der einfache Weg, 1968. Il a été l’inventeur de la poésie concrète, une intersection entre la littérature, les beaux-arts et le design graphique. Remarques : le tabouret est signé Max Bill, 1954, de l’École d’Ulm ; la robe que porte la visiteuse attentive, sans doute de la profession, curatrice ou critique d’art, est remarquée pour sa vigueur néomoderne, entre la référence à Vassily Kandinsky ou à Karl Gerstner et l’effet de fausse Afrique Wax. On va découvrir deux jours plus tard que c’est la collection d’été de Monoprix, dans la dualité flagrante de la mode du tissu léger : le monochrome fluorescent et le motif citation, imprimé voyant.


Samedi 5 août 2023, midi, Rue de l’École de Médecine, Genève. Ici à Genève, c’est l’heure de manger. On se fait plaisir avec un modeste délice, associé ici à la viande séchée, un petit pain qui doit son goût et ses couleurs à la saumure, du bicarbonate dilué dans de l’eau. La recherche de « délice suisse », sous Google, place en tête un « groupe de produits de boulangerie surgelés et précuits », avec pour label « Suisse garantie » attaché au drapeau, « certificat des matières premières produites et apprêtées en Suisse ». Un second label, « Genève Région – Terre Avenir », garantit « l’origine locale, la traçabilité des denrées et le respect de conditions de travail équitables ». Un autre site, lui aussi assorti d’un drapeau, nommé « Pain suisse », vante les 26 « pains cantonaux suisses », avec la mention : « concernant la qualité du pain et le choix des variétés de pains, la Suisse occupe une position dominante au niveau international ».

Mots clés : , ,


Jeudi 3 août 2023, 16h15, parking du magasin Bricomarché, Grésy-sur-Aix, Savoie. Le panneau est blessé mais il dit encore merci. On peut le souligner, on vient ici le plus souvent avec l’idée de choses à réparer. Une note : le reflet est celui de la montagne, sa skyline de Dent du chat et ses nuages de beau temps.

Mots clés : ,


Mercredi 13 juillet 2023, 19h20, Musée d’Orsay. Édouard Manet, L’Homme mort, dit aussi Le Torero mort, 1864, huile sur toile, Washington, National Gallery of Art, Widener Collection, exposition Manet / Degas. Notice du cartel : « Ce tableau formait la partie inférieure de L’Épisode d’un combat de taureau, une scène de corrida où se voyait l’animal qui a renversé l’homme étendu sur le dos. La presse, au Salon de 1864, étrille l’œuvre. Mais d’autres avis s’expriment, sensibles à la puissance de cette figure flottante entre vie et mort, d’une émotion renversante, voire digne d’être isolée. En somme, Manet suit ce conseil, découpe son tableau et le renomme pour l’exposer en 1867 sous un titre qui lui confère une portée plus universelle. » Remarque : les photographies numériques reconnaissent désormais le texte, qui est donc « copiable ». Note : Dans le programme vidéo interactif Moments de Jean-Jacques Rousseau, éditions Gallimard, 2000, pour la scène de la mort de Claude Anet, 13 mars 1734 à Chambéry, interprétée par Claude Closky le 16 juin 1998, nous nous sommes référés au tableau de Manet.

Mots clés : , , , ,


Samedi 24 juin 2023, 8h22, hôtel, Chaumont. Deux jours sous le signe du Signe, Centre national des arts graphiques. Tout semble devenu lisible. Ces rayons au plafond le sont, ils tracent un lieu, une situation, un moment, un événement.

Mots clés : , ,


Lundi 5 juin 2023, 23h. Deux signes de La Vie des objets, retenus pour le numéro 47 de La Couleur des jours, été 2023, http://www.lacouleurdesjours.ch/.

Mots clés :


Samedi 6 mai 2023, 14h30, avenue Réné Coty, Paris, 14e. Le mot ne peut pas ne pas être lu. Il manifeste brillamment qu’il est d’abord une forme, un dessin, et une couleur. La précédente apparition du Black Cooper, à Orléans : https://jlggb.net/blog8/2022/09/13/puissance-du-litteral/

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens