Geste

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Geste.



Vendredi 17 novembre 2023, 16h30, Hiraku Building, rue Nagase, Tajimi, Gifu, Japon. Deux soba choko manifestement actuels sont choisis. On est questionné assez souvent sur le pourquoi du titre « (digital) Soba Choko » de l’exposition à La Borne puis à Chaumont. Tout d’abord, digital est entre parenthèses, pour dire que c’est une option, un facteur d’interrogation. Il y a eu le projet de décoration par le jeu d’un pinceau robotisé. D’autres raisons se sont découvertes et concrétisées, comme le calcul et le savoir-faire qui ont accompagné historiquement la poterie : le digital des doigts qui comptent, du toucher et du travail à la main ; le digital des collections, des bases de données, de l’identification et des échanges sur le web. Ici, dans cette scène, on trouve plusieurs dimensions. Le décor, réalisé avec un procédé de réserve et d’impression, est de l’ordre de la mosaïque, du pixel. Au moment de payer, en numérique, je demande à la personne de m’indiquer la provenance. On voit ses doigts sur sa tablette pour trouver un lien. Ma recherche Google et Instagram va permettre de trouver que la céramiste est Yukari Nakagawa 中川夕花里. Née en 1995 dans la région d’Osaka, diplômée en céramique à l’Université Seika de Kyoto, elle a choisi l’atelier collectif « Tsukasa Electric Furnace Research Institute », dans cette même ville de Tajimi.

Mots clés : ,

Ike Taiga


Mardi 14 novembre 2023, 18h30, Musée (d’histoire) de Kyoto, Kyoto. Cette calligraphie, claire, amusante, impressionnante, sans être naïve, n’est pas dans la perfection qu’a atteint son auteur, car il est dit qu’il l’a tracée à l’âge de trois ans. C’est parce que Ike Taiga, 1723-1776, fut un grand peintre lettré, inspiré par la peinture de lettrés chinoise, que ces deux grands caractères, 金 山, kin yama [kinzan], or et montagne, sont ici célébrés.


Vendredi 10 novembre 2023, 14h30, Musée international du manga, Kyoto. Une salle montre la suite d’une centaine de mains tenant un crayon, moulées en plâtre, qui sont celles d’auteurs de mangas, associées aux images qu’ils ont tracées. Ici, la main de la mangaka 柊 あおい, Hiiragi Aoi, dessinatrice de mangas et réalisatrice de dessins animés. Ouvert en 2006 dans une ancienne école primaire, ce musée, ou cette bibliothèque, a conservé une ambiance studieuse, simple et libre. On dit qu’il contient plus de 300.000 ouvrages. Site officiel : https://kyotomm.jp/en/

Mots clés : , , ,


Samedi 4 novembre 2023, midi, vers la rue Tominokoji, centre sud-est de Kyoto. Il est question d’aller manger des nouilles de sarrasin dans ce bon restaurant, qui fait aussi de la poterie, mais le temps manque. Le temps seulement de voir cette petite enseigne marquée Sonoba.

Mots clés : ,


Mercredi 25 octobre 2023, 14h, Paris. Des archives, inédit, un polaroid d’octobre 1983, où je cherche une façon d’écrire Electra, pour le catalogue de l’exposition qui va ouvrir au Musée d’art moderne de la Ville de Paris le 10 décembre. Écriture lumineuse pendant la pause, en miroir ici, pour être plus lisible.

Mots clés : , ,

Art nouveau


Jeudi 13 juillet 2023, 13h, station de métro Nation, Paris. Le métro parisien est, pour une large part, resté dans ses formes Art nouveau. Un tag calligraphique le souligne à la perfection.

Mots clés : ,


Mercredi 12 juillet 2023, 16h, Musée des beaux-arts, Nancy. Auguste Rodin, Le Génie de la lumière, 1890, plâtre teinté. Où l’on voit que le génie de la lumière est de jouer avec les ombres, et donc aussi avec le iPhone, prothèse cérébrale héritière du mythe de Dibutade.

Mots clés : ,




Vendredi 30 juin, 16h, Rue de Lyon, Place de la Bastille, métro Bastille. Lorsque le gobelet n’est pas abandonné, lorsqu’il est en usage, en mains, il peut être agité par moments, il peut mendier. Ici la personne a été sollicitée.

Mots clés : ,


Jeudi 27 avril 2023, 23h, Paris, publié sur Instagram avec la légende « La vie des objets. Bluetooth Selfie ». L’objet se nomme « déclencheur à distance ». Il concerne la photographie et la vidéo. Autrefois, il s’agissait d’une tige coulissante souple ou d’un long tube équipé d’une poire de caoutchouc. Là c’est le Bluetooth, un flux bidirectionnel d’informations numériques porté par des ondes radio. Dans tous les cas, c’est bien le doigt, le pouce qui agit pour déclencher la prise de vue. Maintenant que les appareils se confondent avec leur écran, que la visée se confond avec son enregistrement, l’autoportrait a changé de catégorie en s’affirmant comme données de moment, de lieu, de circonstances et en s’inscrivant dans une distribution sociale. Il porte donc une distance qui n’est pas nécessairement celle du miroir narcissique, qui est une transmission, qui peut être ironique ou critique. Le bouton détaché de l’appareil est lui aussi une distanciation. Le doigt qui appuie, la diode bleue qui souligne le geste, en sont le sujet par excellence.

Mots clés : , ,


Mercredi 26 octobre 2022, 17h, rue des Panoyaux, Paris, 20e. Pour l’exposition (digital) Soba Choko au Centre céramique contemporaine de La Borne, 26 novembre — 31 décembre 2022, Cécile Bicler est invitée à exercer son art sur des gobelets de porcelaine de type soba choko. Aujourd’hui celui-ci n’est déjà plus visible, recouvert d’une couche blanche qui deviendra glaçure transparente lors de son passage au four à près de 1300 degrés pour révéler d’autres couleurs.

Mots clés : , , ,

‹ Articles plus anciens