Fabrique de cordes


Samedi 18 novembre 2023, 17h, angle des rues Shichijo et Nishino-toin , Kyoto. La nuit tombe, la recherche de câbles avec crochet réglable pour cimaises n’a rien donné — on est marqué par la reprise des Immatériaux où tout était suspendu. Et voilà qu’un câble énorme impose sa présence, échantillon symbolique de la société Ohmiya à son siège social. L’image saisie rapporte non seulement l’apparence de la vitrine mais, par ce qu’il est convenu de nommer ses métadonnées, une position dans le temps et l’espace, sur des cartes elles-mêmes chargées d’informations. Les hyperliens attachent l’objet à une histoire d’entreprise : « fondée à l’époque d’Edo, il y a plus de 200 ans, nous filions du fil de chanvre et fabriquions et vendions des cordes. Cependant, au cours des nombreux changements sociaux et des révolutions industrielles, nous avons toujours suivi la demande. » Après les cordes et cordages, les câbles métalliques, les crochets et les treuils sont intervenus dans la construction, les forêts. Avec des particularités comme les équipements de théâtres ou les clôtures pour protéger les cultures des dommages causés par les animaux. Lien : https://www.ohmirope.co.jp/

Mots clés : ,