Un sutra, douze ans après


Dimanche 12 novembre, 14h. Temple bouddhique Daikaku-ji, 大覚寺 [littéralement, le temple de la grande illumination ou du grand éveil], Kyoto. Le temple conserve le sutra du Cœur qui fait l’objet de copies de la part des pèlerins et visiteurs. En 2011, avec Ange Leccia, Jean-Luc Vilmouth et Asami Nishimura, je contribue à l’exposition en ce lieu nommée Out of Place, avec l’installation-performance Les Vigilambules du Daikakuji, des écrans portés qui, dans cette salle principale nommée Meido, répondent à la marche et à la voix qui lit, rédigé spécialement, le « sutra de la relation ». Voir le catalogue : http://jlggb.net/jlb/wp-pdf/outofplace-catalog%202011.pdf
*


Photographie de la performance Les Vigilambules de Daikakuji le 28 juin 2011, couverture du livre L’Écran comme mobile, Mamco, Genève, 2016.

Mots clés : ,