Les châtaigniers


Jeudi 25 octobre 2018, 11h, Chantemerle les blés, Drôme. Dans le vacarme de l’autoroute voisine, dans le soleil et dans le vent, des feuilles clignotent. Pour moi le châtaignier est un grand arbre isolé, dans le calme de la lisière d’un bois. Ici, les châtaigniers modernes sont en plantation, parfaitement alignés sur leurs tuyaux d’arrosage.

Un vase intéressant


Mercredi 24 octobre 2018, 12h30, Maison de la céramique, Dieulefit, Drôme. Un vase noir attire l’attention, parmi des pots qui sont des ustensiles. Il provient de la poterie Aubert à Poët-Laval, daté fin XIXe début XXe. Si on lui trouve un esprit Art nouveau, organique, on peut aussi lui reconnaître, et c’est d’ailleurs associé à ce style, une dimension directement gestuelle. Le tournage incite en effet à marquer la pression des doigts par des renfoncements et des renflements. L’éclairage selon la technique actuelle des frises de diodes produit un effet discutable. Le noir très brillant réfléchit les pièces voisines, jaunes et décorées, mais aussi les regardeurs et leur espace.

Anubis


Samedi 20 octobre 2018, 18h, rue Dauphine, Paris, 5e. La galerie Kreo expose des lampes qui sont entrées dans l’histoire du design, de l’art, ou plus simplement des objets. Autrement dit, des objets de collection ayant un prix. De Joe Colombo, Anubis, 1969, lampe de table, Forma e funzione Varese. Joe Colombo apparaît déjà : 2018 http://jlggb.net/blog6/2018/08/31/1685/ ; 2010 : http://jlggb.net/blog2/?p=2440

Suffixe adjectival


Mardi 9 octobre 2018, 20h, rue de Gramont, Paris 2e. Après avoir souvent enregistré les enseignes « historiques » coiffure, coiffeur, etc., marquées par la typographie échevelée de leur double f, on en viendrait, mais ce serait inépuisable, aux jeux de mots sur tif. Ici, « raccourcir les cheveux » est une simple objectivité. Il existe sans doute : Admiratif…,  Affirmatif…, Alternatif…, Créatif…, Émotif…, Fixatif…, Fugitif…, Répétitif…, etc. Le « suffixe adjectival » if, qui se plaît de ses inventaires [voir : https://fr.wiktionary.org/wiki/-if], est une source qui laisse penser que l’argot tifs ou tiffes, pour cheveux, a là son origine. Et il y aurait aussi hair, etc. Ce pourrait être une entrée poétique dans Street View : voir le paillasson et le reflet de l’auto Street View.