Dire

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Dire.

Actualité


Mardi 13 avril, 10h, route de Pugny, Aix-les-Bains. Slogan ou sous-titre pour l’actualité. Annonce publicitaire d’une jardinerie.

Mots clés : ,

Là bas


Jeudi 25 mars 2021, 14h30, Annecy. On dit qu’on se retrouvera là-bas à quatre heures.

Mots clés : , , ,


Dimanche 28 février 2021, 15h, altitude 600 m, chemin des Crouteaux, Albens, Savoie. Un chemin sur une pente monte ou bien descend. Le fossé d’écoulement des pluies, la rigole métallique, disent plutôt descendre.

Mots clés : , , ,


Dimanche 24 janvier 2021, 14h, Cruet, Savoie. Un diptyque d’avertissement : le passage va se rétrécir et sachez que la hauteur est limitée.

Mots clés : ,


Samedi 16 janvier 2021, 12h, Nice-Savoie. La formule dit : « souvent de belles journées vers le 16 janvier ». Un matin très réussi.

Mots clés : ,


Lundi 11 janvier 2021, 16h, rue du Puits d’enfer, Aix-les-Bains. Sur le chemin de notre « mouvement tournant », elle se voit, elle indique une histoire dont on ne sait rien, standard et particulière, elle fait figure de modèle, de mot.

Mots clés : , , ,


Jeudi 10 décembre 2020, 14h15, route de Portout, Chindrieux, Savoie. Un passage de la route, tout droit, dont des fissures ont été réparées au goudron, affiche une continuité gestuelle, une chorégraphie appliquée, une habileté parlante.

Mots clés : ,


Jeudi 10 décembre 2020, 14h00, route de Portout, Chindrieux, Savoie. Le panneau est là pour prévenir les conducteurs. On peut dire également qu’il conforme la route à son image.

Mots clés : , ,


Dimanche 6 décembre 2020, 13h36, cascade de Couz, Savoie. Au hameau de Couz,  commune de Saint Cassin. Il y a deux écoles, chacune très sûre d’elle : on l’appelle cascade de Couz ou cascade de Saint Cassin. Rousseau en parle, pour avoir été mouillé, mais ne la nomme pas, comme il ne nomme pas Madame de Warens :

Le chemin passe au pied de la plus belle cascade que je vis de mes jours. La montagne est tellement escarpée que l’eau se détache net et tombe en arcade assez loin pour qu’on puisse passer entre la cascade et la roche, quelquefois sans être mouillé. Mais si l’on ne prend bien ses mesures on y est aisément trompé, comme je le fus : car à cause de l’extréme hauteur l’eau se divise et tombe en poussiére, et lorsqu’on approche un peu trop de ce nuage, sans s’appercevoir d’abord qu’on se mouille, à l’instant on est tout trempé. J’arrive enfin, je la revois. Elle n’étoit pas seule.
Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, Œuvres complètes La Pléiade, t.I, p. 173

Cette même citation est dans jlggbblog1 [http://jlggb.net/blog/?p=2197] pour dire comment on la voit du train.

Mots clés : ,


Jeudi 3 décembre 2020, 13h, Bourdeau, Lac du Bourget. Rousseau, pour La Nouvelle Héloïse : « Il me fallait cependant un lac ». Attribué à Jean-Luc Godard, le jour de son 90e anniversaire.

Mots clés : , , ,

‹ Articles plus anciens