bois

Vous consultez actuellement les articles indexés bois.


Lundi 6 novembre 2023, 12h40, rue Kappabashi, Tokyo. Puisque nous sommes sur la piste des soba choko, gobelets pour manger les nouilles de sarrasin, le magasin Hitsuro, そば道具専門店, soit « magasin spécialisé en outils soba », est particulièrement bienvenu. On s’arrête alors sur les outils pour fabriquer ces nouilles, et en particulier les planches, belles, impeccables. Il en manque une, celle qui vient d’être achetée.

Mots clés : , , ,


Dimanche 13 août 2023, 15h, Signal des Voirons, parcours artistique « Chemin des crêtes », par la Villa du Parc. Collectif M.U.L.O.T. Julie Boirin, Anouck Jacquet, Anaïs Jeantils, Eléonore Mougel, Marine Pigal,
« Rendez-vous sur les joncs », cabane en bois, 2023, sapin/épicéa brut de sciage, provenance Vallée Verte, Scierie Pomel Frères, Boëge. Après deux heures à monter, boire et manger ce que l’on a dans le sac, l’endroit heureux, qui échappe à la canicule.

Mots clés : ,

Richard Woods


Jeudi 13 juillet 2023, 16h, galerie Semiose, rue Quincampoix, Paris, 4e. Son nom l’incite, sinon l’oblige, à œuvrer le bois. Pourquoi pas, puisque l’art est la manière de faire.

Mots clés : ,

Triangulation


Mercredi 12 juillet 2023, 16h18, Musée des beaux-arts, Nancy. Daniel Dezeuze, Triangulation avec taches brunes, 1975. Remarque : la perspective de cette photographie et un léger redressement numérique ne permettent pas de rendre véritablement compte de la géométrie et des proportions de l’œuvre. Cette « difficulté » est l’une des qualités de la proposition.

Mots clés : , , , ,


Vendredi 2 juin 2023, 17h45, Le Louvre, Paris. Présentation publique exceptionnelle, un ensemble de la Réserve de cadres, dont celui-ci, Cadre Louis XVI, France, 1760-1780, bois (chêne) sculpté et doré à l’eau. Ancien cadre de La Serinette de Jean Baptiste Siméon Chardin, sans numéro d’inventaire. Dans « les campagnes » on entend dire « je mettrai un cadre » pour dire « mettre au mur un tableau ».

Mots clés : , , ,



Vendredi 23 septembre, 17h, Musée Château d’Annecy. Il y a une section, ethnographique dit-on aujourd’hui, avec de beaux meubles « d’alpage ». En épicéa, la table « de berger », pliante à trois pieds, pour faciliter l’itinérance mais aussi parce qu’elle est ainsi plus stable sur un sol irrégulier, m’intéresse aujourd’hui alors que je réfléchis aux tables qui recevront les gobelets de céramique d’une exposition. En pin cembro, le coffre du Beaufortain a des « pieds poteaux ». Ses rosaces entrent en résonance avec les motifs observés longuement sur les poteries Mingei, mouvement japonais symétrique des Arts et Traditions populaires.

Mots clés : , , ,


Vendredi 29 juillet 2022, 20h, Paris. Dans la cuisine le meuble va soutenir un plan de travail et une plaque chauffante. La plaque chauffera aussi dessous et il faut prévenir une haute température de la planche qui lui est proche. La profondeur de 48 cm se prête à une division par 6, il y aura 5 percements, de 27 mm de diamètre dans une épaisseur de 18 mm. Instagram reçoit cet objet sous le titre « Contre un réchauffement ».

Mots clés : , , ,


Mardi 2 février 2022, 16h30, Aix-les-Bains. Il est apparu sur le terrain Terrier, à Chindrieux. Pas une fouille, pas vraiment une recherche, mais une attention a fait reconnaître un fragment. Un pan scié, le clou, la trace d’un autre fer, indiquent un assemblage, une construction, une clôture, plus probablement un piquet de vigne, un piquet de tête, un amarrage. Les terrasses étaient un vignoble ; ça, on le sait.

Mots clés : , , , ,