crayon

Vous consultez actuellement les articles indexés crayon.

colored-pencils-2015
Samedi 15 août 2015, 12h, Aix-les-Bains. Conservé dans le tiroir de la table de nuit, apporté de Tokyo en décembre 2007. On sait que les crayons, quand ils jouent leur rôle, disparaissent. Garder des crayons de couleurs, c’est encore autre chose. Les couleurs sont souvent des circonstances mais elles sont aussi des gestes possibles, des intentions. L’illustration de l’étui supplée à l’action. On pourrait comprendre l’anglais, ou plutôt ici l’américain, comme « colorié » et pas de couleurs. Mais c’est possessing color. D’ailleurs, le dictionnaire traduit coloré ou colorié ? par colored or colored ?. Colorful conviendrait. Ce Mitsubishi est-il le même que celui des moteurs et du conglomérat militaro-industriel japonais aujourd’hui mêlé au nucléaire ? Ce sont bien les « trois diamants » mais pour une marque bien différente : ils ont été une très vaste compagnie de bateaux à vapeur mais aussi de cuivre, d’argent, etc. Ça se vérifie, le crayon a partie liée avec les mines. La marque est connue sous le nom d’Uniball, avec notamment les fameux feutres Posca. Cette gamme de 24 couleurs a été créée en 1951 et elle a au Japon, comme ici, un goût d’après guerre.

Mots clés : ,