Figurer (La vie des objets. Ch. 133)


Dimanche 7 mai 2023, 19h, rue Pierre Mauroy, Lille. Avant de prendre le train du retour, un circuit aléatoire où l’on voit l’hôtel de ville et son beffroi. Une averse, une dame demande si l’on n’a pas vu son chien. Sur le trottoir à l’asphalte neuf, le ruban doré peut dire ou plutôt figurer quelque chose. Précision : ce n’est pas parce que l’on peut voir des personnages que l’objet obtient une vie. C’est parce qu’il agit en étant là, en brillant, en ayant une forme, en figurant.

Un sol


Dimanche 5 juin 2022, 10h30, Saint-Innocent, Savoie. Ce fut un restaurant remarqué à l’entrée du village. C’était un bistrot nous dit le propriétaire qui y est maintenant quelque chose comme brocanteur et antiquaire, après avoir été boucher. On y est entré, comme plusieurs autres promeneurs d’un vide-greniers, pour s’abriter d’une radée, pour réviser l’exercice d’une sérendipité, pour contempler une certitude du moment : la céramique est propre à figurer le stochastique. Et encore : n’est-il pas le même que celui de cette façade ? http://jlggb.net/blog5/2017/09/07/une-facade/ La comparaison révèle que la mosaïque a ici aussi trois teintes : brun, beige, gris beige.