Sagesfemmes


Vendredi 11 mars 2022, 20h, Mac Val, Vitry. Sylvie Fanchon a réalisé une peinture murale selon ce processus : sur un fond peint uniformément de beige rosé est appliqué un ensemble de bandes de ruban adhésif coupées en les déchirant ; l’ensemble est peint en noir puis les bandes sont arrachées. Le motif de lignes obliques, « ce rose chair poudré renvoie à la féminité et à ses attributs, tels que le fond de teint, le fard et les bas de soie. Le motif peut évoquer le soin apporté aux cicatrices, aux blessures intimes et identitaires. En Occident, les sages-femmes furent les premières femmes à pratiquer la médecine, notamment au service du peuple paysan. Du 14e au 17e siècle, durant la transition entre le régime féodal et la modernité, les sages-femmes et les guérisseuses furent bannies des écoles officielles de médecine en raison de leur genre et persécutées pour leurs connaissances et leur pouvoir. La majorité d’entre elles furent victimes des chasses aux sorcières. » La citation vient du cartel : Sylvie Fanchon, 1953, Sagesfemmes, 2017-2021, Acrylique, Inventaire n° 2019-2361, Don de l’artiste.

Sur la gauche est inscrit « Sages-femmes »