Objet

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Objet.



Samedi 17 septembre 2022, 17h30, Carouge. Le Parcours céramique carougeois 2022 nous a conduits ici, aux Halles de la Fonderie. Mais c’est en sortant qu’une pierre a retenu notre attention. Elle qui, avec une matière, une forme, une masse sans égale, nous parlait bien plus que les sculptures de céramique. Je retiens fermement la porte ouverte, je ne suis pas inerte, la Liberté est ma cause. Puis elle nous a montré sa maison, finement construite, porteuse de la devise : livere, dulcedo, cordis, hominibus, pace, rebus, arte…

Mots clés : , ,


Samedi 27 août 2022, 22h, Paris. Arrivé expressément du Japon, le soba choko ancien de porcelaine d’Imari, dans la version courante et notoire « flèche », est choisi pour montrer comment le digital de l’exposition à venir (digital) Soba Choko à La Borne est aussi et peut-être d’abord une manière de dire désigner, exhiber et manipuler, et aujourd’hui de pointer le workshop #motifs avec Anne Reverdy qui a lieu là-bas dans une semaine.

Mots clés : , ,


Samedi 20 août 2022, 11h50, Musée de Valence, Drôme. Atlas du gobelet : gobelet de terre cuite, Grotte de Baume-Sourde à Francillon-sur-Roubio, Drôme, âge du bronze final [de -1400 à -800]. La modestie d’un récipient qu’on nomme gobelet, sa taille, son ouverture, lui donnent une présence, une passibilité de saisie.

Mots clés : ,


Mardi 16 août 2022, 12h10, Les Landiers, Chambéry, Savoie. La machine à café de Castorama n’est pas du dernier cri mais on la note pour mémoire, aussi bien pour Atlas du gobelet que pour (digital) Soba Choko. Elle agit avec seulement une touche de menu puis le « sans contact ». On ne voit pas ce qui se passe mais on entend. En attendant, les pixels blancs sur fond bleu du gobelet et de sa jauge remplissent leur rôle pavlovien.

Mots clés : ,


Jeudi 11 août 2022, 13h30, Chamnord, Chambéry, Savoie. La galerie marchande est climatisée, on s’y attarde par canicule. Le sarrasin est à l’ordre du jour. La grande crêpe ronde se plie en carré pour s’inscrire dans une assiette et pour rejoindre légalement le réseau social Instagram. Une telle mise à plat évite le stéréotype.

Mots clés : , ,


Dimanche 31 juillet 2022, 18h, place des Antilles, Paris, 11e. Il est porté, il est en partie masqué, il est situé. Le rassemblement festif et militant aide à comprendre : « Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir ».

Mots clés : ,


Vendredi 29 juillet 2022, 20h, Paris. Dans la cuisine le meuble va soutenir un plan de travail et une plaque chauffante. La plaque chauffera aussi dessous et il faut prévenir une haute température de la planche qui lui est proche. La profondeur de 48 cm se prête à une division par 6, il y aura 5 percements, de 27 mm de diamètre dans une épaisseur de 18 mm. Instagram reçoit cet objet sous le titre « Contre un réchauffement ».

Mots clés : , , ,


Jeudi 14 juillet 2022, 19h, Paris, 11e. Horizons sombres. Rafraîchir est une tentation, une tentative inventive. On pourrait croire au miracle. Les glaçons sont « maison » et doivent coopérer avec le ventilateur discret de la marque « sans marque ».

Mots clés : , ,


Lundi 11 juillet 2022, 19h30, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris. L’exposition de Tatiana Trouvé surprend, quand on l’a suivie depuis des années, car elle se compose de traces sur le sol et de grands dessins. Mais on se plaît à observer plusieurs de ses Gardians : « Ce sont des sculptures qui ont été créées dans l’intention d’être Les gardiens d’autres œuvres, pour être en compagnie d’autres œuvres, pour garder des œuvres mais aussi des idées » avait-elle dit lors de l’ouverture de la Bourse de commerce. Ici, le plus simple, cassé, attaché à une barrière de rameaux et de chardons de bronze, un fauteuil de tubes avec son coussin, un poste de radio, eux aussi de bronze, deux livres, en onyx : L’Établi de Robert Linhart ; La Grande Cordée de Fernand Deligny. VOIR : Tatiana Trouvé au Mamco et Tatiana Trouvé 2014.

Mots clés : , , ,


Jeudi 7 juillet 2022, 17h30, métro Strasbourg-Saint-Denis. Si les carreaux blancs Boulenger, rectangles de proportion 2/1 biseautés, s’identifient au métro parisien, identifient le métro, ils sont là pour rassurer, assurer un cadre, une permanence – la céramique émaillée est synonyme d’inaltérable —, autrement dit pour être entretenus, restaurés, changés.

Mots clés : , ,

‹ Articles plus anciens