Histoire

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Histoire.

L’automne


Vendredi 23 septembre 2022, 19h, Aix-les-Bains. La marche de ce soir n’apportait pas de nouveautés. Le ciel pourtant, vers le nord-est, pouvait se lire au passé, au présent et au futur.

Mots clés : , ,



Samedi 17 septembre 2022, 17h30, Carouge. Le Parcours céramique carougeois 2022 nous a conduits ici, aux Halles de la Fonderie. Mais c’est en sortant qu’une pierre a retenu notre attention. Elle qui, avec une matière, une forme, une masse sans égale, nous parlait bien plus que les sculptures de céramique. Je retiens fermement la porte ouverte, je ne suis pas inerte, la Liberté est ma cause. Puis elle nous a montré sa maison, finement construite, porteuse de la devise : livere, dulcedo, cordis, hominibus, pace, rebus, arte…

Mots clés : , ,


Samedi 20 août 2022, 11h50, Musée de Valence, Drôme. Atlas du gobelet : gobelet de terre cuite, Grotte de Baume-Sourde à Francillon-sur-Roubio, Drôme, âge du bronze final [de -1400 à -800]. La modestie d’un récipient qu’on nomme gobelet, sa taille, son ouverture, lui donnent une présence, une passibilité de saisie.

Mots clés : ,




Dimanche 17 juillet 2022, 22h, Paris. Il est arrivé par FedEx vendredi 15, trois jours plus tôt qu’annoncé par Buyee de Yahoo Japan. Le 9, il était In Storage, à envoyer comme paquet de 320 g. Le 7, c’était la Winning Auction, pour 3000 yens. Il n’y a pas eu de concurrence pour cet objet qui n’intéresse pas les collectionneurs. Classique, banal, mais précisément à collecter pour ses variantes. Ce soba choko de porcelaine, de la région d’Arita, est mentionné plus largement comme koimari, « ancien d’Imari », le port d’où partait la porcelaine, et Edo chūki, le milieu de l’époque Edo qui va de 1603 à 1868, alors qu’il peut être de la fin de Edo, sinon de l’Ère Meiji, de 1868 à 1912. Son décor est nommé ichimatsu, du nom d’un comédien savant et populaire de Kabuki, Sanogawa Ichimatsu, 1722~1762, dont l’habillement est marqué par des tissus en damier, carrés sombres et clairs et texturés. La plus marquante est nommée 格子文, kōshimon, on dira treillis, en s’attachant à la retrouver en divers endroits où elle a pu exister dans l’histoire et par le monde, du fait d’une logique de construction. La variabilité est le fait d’une multiplicité qui renforce l’appréciation d’un savoir-faire. Les « défauts » n’ont rien d’une maladresse mais relèvent du coup de main. La petite figure du fond semble d’abord une signature mais elle est attachée au motif extérieur. On doit encore éclaircir ce détail.

 

 

Mots clés : , , , , ,


Lundi 11 juillet 2022, 17h15, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris. S’il ne me « plaît » guère spontanément,  ce tableau — Georg Scholz (1890 – 1945), Kakteen und Semaphore [Cactées et sémaphores], 1923, huile sur panneau dur, LWL, Munster – peut être retenu comme totem de la Neuesachlichkeit, dans l’exposition / Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander /. Les cactées s’y prêtent, elles sont peintes comme des objets sans vie. Leur présence de nature morte s’associe à l’autre tableau qu’est l’ouverture en lui donnant paradoxalement un semblant de vie parlante, dans le langage des sémaphores. Mais il me vient que si la Nouvelle Objectivité m’a intéressé pour son passage par l’objectif, l’objectif de l’appareil photographique, facteur de distanciation comme d’ironie critique, elle donne ici des objets — peut-être comme dans notre « Vie des objets » — qui m’importent, pour les collecter comme pour les produire : les cactées, succulentes, crassulas ; les pots en troncs de cône. Enfin, qu’un paysage se construise autour de signaux de circulation est pour moi une clé qui permet de le saisir.

NOTE : Podcast du Centre Pompidou / son / transcription

Mots clés : , , , ,



Lundi 11 juillet 2022, 17h, Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, Paris. Dans l’exposition / Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander / : Sasha Stone, Wenn Berlin Biarritz wäre [Quand Berlin était Biarritz], photomontage, Musée Folkwang, Essen ; Richard Schadewell et Marcel Breuer, designers, Fernsprechstischapparat « Modell Frankfurt », Nebenstellenapparat [Téléphone « Modèle Francfort », combiné secondaire], 1929, bakélite, métal, textile, Bildarchiv, Museum Angewandte Kunst, Francfort-sur-le-Main.

Mots clés : ,


Jeudi 7 juillet 2022, 17h30, métro Strasbourg-Saint-Denis. Si les carreaux blancs Boulenger, rectangles de proportion 2/1 biseautés, s’identifient au métro parisien, identifient le métro, ils sont là pour rassurer, assurer un cadre, une permanence – la céramique émaillée est synonyme d’inaltérable —, autrement dit pour être entretenus, restaurés, changés.

Mots clés : , ,


Mardi 28 juin 2022, 13h, Université Paris 8, Saint-Denis. En 1980, comme nos bâtiments du Bois de Vincennes étaient détruits, nous avons déménagé dans la hâte vers un bâtiment banal construit lui-même à la hâte (à gauche). En 2000, nous nous sommes déplacés vers un bâtiment à nous (à droite) plutôt bien parce que tracé par nous, lui aussi à rénover. Aujourd’hui, après trois ans sans être venus, nous avons la tâche de désigner des archives à conserver et une fête pour des départs à la retraite, dont celui de Xin Ye, ramené de Pékin en 1983.

Mots clés :


Mercredi 22 juin 2022, 13h, Institut national d’histoire de l’art, rue Vivienne, Paris, 2e. La 4e session, sur 9 en 3 jours, du colloque « Céramique et politique », porte sur « Les implications politiques de la monstration ». Anne Dressen, à gauche, est modératrice, elle est commissaire au Musée d’art moderne de Paris, et en particulier de « Les Flammes, L’Âge de la céramique », qui, d’octobre à février, a représenté l’événement d’une incursion dans l’art contemporain de l’histoire d’un médium des artisans, artistes et designers et a suscité ce colloque. Évelyne Toussaint est professeure d’histoire de l’art contemporain à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, elle montre comment le cas de la céramique illustre historiquement la dimension politique de la notion de mineur en art. Zahia Rahmani, historienne de l’art, responsable du domaine « Histoire de l’art mondialisée » à l’INHA, fait le récit personnel et analytique de la présence de la poterie berbère. Marie-Charlotte Calafat, conservatrice du patrimoine au MUCEM, Marseille, retrace le rôle, de Georges-Henri Rivière à François Mathey, de la muséographie des objets populaires et folkloriques.

Mots clés : ,


Lundi 30 mai 2022, 8h. Il y est question de discernement, de signes et de situations, de terrain et de guerre. En avant-première, le numéro 43 de La Couleur des jours, été 2022. http://www.lacouleurdesjours.ch/

Mots clés :

‹ Articles plus anciens