Histoire

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Histoire.



Mardi 17 janvier 2023, Bibliothèque nationale, rue de Richelieu, Paris. C’est maintenant un musée aussi, avec divers trésors. Phalère d’Aurélius Cervanicus, Grande Bretagne, 3e siècle, bronze argenté, une décoration militaire offerte par des soldats romains. Mémoire propre à être lue, un souvenir du règne éphémère des CD-Rom (mémoire en lecture seulement). Remarque troublante : la phalère a un diamètre de 117 mm, un disque compact a une surface utile de 118 mm de diamètre. À titre d’exemple, le CD-Rom Essais interactifs, édité dans La Relation comme forme, Mamco Genève. Le premier disque a 1 800 ans, le second a 20 ans et il est ordinairement illisible.
Voir : https://medaillesetantiques.bnf.fr/ark:/12148/c33gbq8n2

Mots clés : , , ,


Lundi 9 janvier 2023, 16h, musée du Louvre. Jean Antoine Houdon, Jean-Jacques Rousseau, buste en bronze, 1778. Isolé, proche de la fenêtre qui donne, au premier étage, sur la rue de Rivoli, Rousseau répond au regard du iPhone. On mesure l’effet de proximité, de présence et de « téléprésence », qu’opère cet appareil devenu indissociable des relations aux autres et au lieu, et aussi au moment. La mobilité manuelle de l’écran, le choix du point de vue vers le regard, dans une perspective marquée, contestent le stéréotype de la sculpture et rapportent le personnage à une image d’aujourd’hui. Le bandeau des cheveux et le manteau à l’antique deviennent les signes d’un homme actif, à la mode.
Pour juger de cet écart, le permalien : https://collections.louvre.fr/ark:/53355/cl010091416, avec la notice de l’historique de l’œuvre : Variante avec bandeau et manteau à l’antique d’un modèle exécuté à partir du masque mortuaire du défunt, moulé le 3 juillet 1778 par le sculpteur [voir : http://jlggb.net/blog3/?p=964]. Acquisition le 31 mars 1838. Affecté au Musée du Louvre, Département des Sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des temps modernes.

Mots clés : , ,


Mardi 3 janvier 2023, 17h30, Musée national de l’histoire de l’immigration, Paris. Dans l’exposition 1945-1972, Paris et nulle part ailleurs : Daniel Spoerri, Les Puces, 1961, assemblage d’objets usagés sur table pliante en bois et isorel, collection Mac Val. Deux choses à ajouter à ce qu’on connaît déjà de l’artiste : les objets ont beaucoup vieilli, plus semble-t-il que ne l’aurait fait une peinture ; l’effet artistique tient d’abord au redressement de la table.

Mots clés : , ,


Vendredi 30 décembre 2022, 13h30, Aix-les-Bains. Dans cette ville, « scone » pointe d’abord « la reine Victoria » : “THE cakes that everybody had to taste”. Ces deux-là apportent une nouveauté dans l’air du temps : « bio et local ». Ils sont sur le point d’être mangés. Ils étaient très bons.

Mots clés : ,



Dimanche 18 décembre 2022, 13h30, Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne. Avec Jelly Mould Pavilions for Liverpool, Lubaina Himid, en 2010, imagine un concours d’architectes africains pour un monument à la diaspora africaine de Liverpool. Des moules à gelée évoquent la consommation de sucre dans l’Angleterre du XVIIe siècle produite par le commerce triangulaire.

Mots clés : , ,


Vendredi 2 décembre 2022, 15h, ZKM, Karlsruhe. Le reenactment de l’installation « Toutes les copies » — par celle qui l’avait créée, Liliane Terrier —, comme témoin de l’exposition de 1985 Les Immatériaux, a lieu dans l’exposition Matter. Non-Matter. Anti-Matter. En 1985, il y avait bien un panier où les copies s’accumulaient mais au sol, alors qu’il est ici fixé à la cimaise, aligné sur des œuvres, donc une œuvre aussi. L’autoportrait est celui de Felix Koberstein, historien d’art et commissaire.

Mots clés : ,


Samedi 15 octobre 2022, 13h, cour de l’Industrie, rue de Montreuil, Paris, 11e. La restauration d’un ensemble d’ateliers a sans doute mis en évidence des choses qui étaient là depuis longtemps. On s’intéresse en particulier à des bancs, pièces uniques signées Faubourg Saint-Antoine.

Mots clés : , , ,


Samedi 8 octobre 2022, 23h30, Paris. Un remboursement d’une part de frais de lunettes reste à obtenir. La recherche de l’ordonnance — Docteur de Charnacé, rue de Montreuil –, apporte une photo de l’escalier de son cabinet, prise il y a exactement un an. Les métadonnées de cette image me donnent ses coordonnées spatiales — mais l’essentiel n’est pas inscrit : ici, c’est La Folie Titon http://jlggb.net/blog3/?p=1842. Et pourtant une indication : on est à 40 m d’altitude. L’habitude de photographier les escaliers, aujourd’hui très atténuée, ne nous avait pas alertés sur cette dimension essentielle.

Mots clés : , , ,

L’automne


Vendredi 23 septembre 2022, 19h, Aix-les-Bains. La marche de ce soir n’apportait pas de nouveautés. Le ciel pourtant, vers le nord-est, pouvait se lire au passé, au présent et au futur.

Mots clés : , ,



Vendredi 23 septembre, 17h, Musée Château d’Annecy. Il y a une section, ethnographique dit-on aujourd’hui, avec de beaux meubles « d’alpage ». En épicéa, la table « de berger », pliante à trois pieds, pour faciliter l’itinérance mais aussi parce qu’elle est ainsi plus stable sur un sol irrégulier, m’intéresse aujourd’hui alors que je réfléchis aux tables qui recevront les gobelets de céramique d’une exposition. En pin cembro, le coffre du Beaufortain a des « pieds poteaux ». Ses rosaces entrent en résonance avec les motifs observés longuement sur les poteries Mingei, mouvement japonais symétrique des Arts et Traditions populaires.

Mots clés : , , ,

‹ Articles plus anciens