Ambiance

Vous consultez actuellement les archives pour le thème Ambiance.

Beau malaise


Jeudi 22 septembre 2022, 19h, Aix-les-Bains. Deux avions entrent dans l’image en traçant des lignes parallèles. Un ami d’il y a longtemps est convaincu que les chemtrails diffusent des particules d’aluminium « pour nous asservir ». Les avions ont changé dans l’opinion, ils étaient le goût des voyages, ils sont une cause du réchauffement climatique. Les avions sont dans la guerre. Le ciel est très pur, le coucher de soleil est beau, classique, à sa place dans le creux de la montagne.


Jeudi 14 juillet 2022, 19h, Paris, 11e. Horizons sombres. Rafraîchir est une tentation, une tentative inventive. On pourrait croire au miracle. Les glaçons sont « maison » et doivent coopérer avec le ventilateur discret de la marque « sans marque ».

Mots clés : , ,



Samedi 9 juillet 2022, 12h30, rue des Solitaires, Paris, 19e. Si le tag est spontanément rangé dans le Street Art, avec les graphes, la peinture abstraite en forme d’affiche relève de l’exercice d’étudiant en art. Les deux catégories sont pourtant mêlées et peuvent s’échanger. Ici elles sont proches dans la même rue, dans des circonstances activistes semblables et par la valeur sûre et stéréotypée de l’énigmatique.

Mots clés : , ,


Mardi 28 juin 2022, 13h, Université Paris 8, Saint-Denis. En 1980, comme nos bâtiments du Bois de Vincennes étaient détruits, nous avons déménagé dans la hâte vers un bâtiment banal construit lui-même à la hâte (à gauche). En 2000, nous nous sommes déplacés vers un bâtiment à nous (à droite) plutôt bien parce que tracé par nous, lui aussi à rénover. Aujourd’hui, après trois ans sans être venus, nous avons la tâche de désigner des archives à conserver et une fête pour des départs à la retraite, dont celui de Xin Ye, ramené de Pékin en 1983.

Mots clés :









Jeudi 9 juin 2022, 10h — 15h, Parc Lullin, Genthod, près de Genève. La manifestation « Open House », avec 35 sites, se tient à partir d’aujourd’hui dans le parc où, en 1985, nous avions vu l’exposition « Promenades », dont Adelina von Fürstenberg était la commissaire. Nous y revenons 37 ans après pour voir de nouveau des chaises attachées très haut dans des arbres par John Armleder, une part de la série Furniture-Sculpture. Les surfaces marquées par des briques de Ground Work sont là pour rappeler Berta Rahm, l’une des premières femmes architectes suisses, et son rôle dans l’« Ausstellung für Frauenarbeit » de 1958 à Zürich. Dolce Utopia cite l’intervention de Maurizio Cattelan et Philippe Parreno dans l’exposition « Traffic » organisée en 1996 à Bordeaux par Nicolas Bourriaud, au titre de son « esthétique relationnelle ». Dès 2021, des étudiantes en paysage de Genève avaient approché l’habitabilité d’une zone du parc par une hybridation d’arbres et de couleurs et céramiques. L’Œuf pirate, une cellule de polyester à accrocher à la façade de son appartement, est, en 1970, une intervention marquante de l’architecte genevois Marcel Lachat. La Drop Hammer House de l’Atelier Van Lieshout est une impressionnante machine à écraser et recycler qui serait en même temps une habitation produite grâce à ce recyclage. Le reflet dans la fenêtre montre Joep van Lieshout mais aussi Simon Lamunière, le commissaire d’« Open House ». La Boîte à lettres, une proposition de Fiona Meadows et Saskia Cousin, pointe le paradoxe d’un objet physique localisé qui atteste encore chez nous d’une adresse, dans un monde où les boîtes numériques sont devenues partout indispensables. La Table-tente de Fabrice Gigy est autant un jeu de couture et de cabane enfantine qu’un refuge où, en cas d’alerte, s’enfermer et se retrouver manipulable. Site : https://openhouse2021.ch

Mots clés : , ,


Dimanche 5 juin 2022, 10h30, Saint-Innocent, Savoie. Ce fut un restaurant remarqué à l’entrée du village. C’était un bistrot nous dit le propriétaire qui y est maintenant quelque chose comme brocanteur et antiquaire, après avoir été boucher. On y est entré, comme plusieurs autres promeneurs d’un vide-greniers, pour s’abriter d’une radée, pour réviser l’exercice d’une sérendipité, pour contempler une certitude du moment : la céramique est propre à figurer le stochastique. Et encore : n’est-il pas le même que celui de cette façade ? http://jlggb.net/blog5/2017/09/07/une-facade/ La comparaison révèle que la mosaïque a ici aussi trois teintes : brun, beige, gris beige.

Mots clés : , , ,


Mercredi 1er juin 2022, 19h30, rive du lac, Aix-les-Bains. Alors que le soleil va disparaître derrière la montagne, le ciel se donne brusquement à lire dans ses contrastes, dans ses masses comme dans ses détails.

Mots clés : ,




Dimanche 1er mai 2022, 16h46, devant le 95 et le 93bis, Paris, 11e, alors que la manifestation tarde à arriver sur le boulevard car il y a des « incidents ».

Mots clés : , , ,


Dimanche 1er mai 2022, 15h, rue de Bagnolet, Paris, 20e. Une première idée, la phrase, il y a des années, de Piero Gilardi à Étienne, à propos de la peinture à la bombe dans la rue : « elle est très fresh ». La porte montre, à gauche, « un autre monde possible » plus vrai que celui du slogan qui prévaut aujourd’hui, dont les avatars s’accumulent à droite.

Mots clés : ,


Mercredi 20 avril 2022, 11h30, Champigny sur Marne, Val-de-Marne. Le long de l’autoroute de l’Est, se trouvent le chemin du Randonneur puis le sentier des Ratrais qui se transforment en rue Eugène Varlin qui connaît un accès à l’autoroute pour un « service » qui est la Police Nationale — CRS.

‹ Articles plus anciens