mai 2023

Vous consultez actuellement les archives mensuelles pour mai 2023.


Dimanche 14 mai 2023, 20h15. Le repère rituel du voyage de Paris vers la Savoie. La pluie est revenue ces derniers jours, le vert est très vif. Mais la sécheresse menace plus que jamais.
Le précédent : http://jlggb.net/blog8/2023/04/08/http-jlggb-net-blog8-2022-03-15-repere/

Mots clés : ,


Samedi 13 mai 2023, 17h15, rue Nicole-Reine Lepaute, Paris, 13e. L’investigation des motifs portés par la céramique, et en particulier les tasses japonaises soba choko, a conduit à des nominations, à des distinctions. Ne pas confondre treillis et résille. Ici, c’est une résille, une trame obtenue par l’étirement de lignes parallèles réunies à intervalles réguliers.

Mots clés : ,


Dimanche 7 mai 2023, 19h, rue Pierre Mauroy, Lille. Avant de prendre le train du retour, un circuit aléatoire où l’on voit l’hôtel de ville et son beffroi. Une averse, une dame demande si l’on n’a pas vu son chien. Sur le trottoir à l’asphalte neuf, le ruban doré peut dire ou plutôt figurer quelque chose. Précision : ce n’est pas parce que l’on peut voir des personnages que l’objet obtient une vie. C’est parce qu’il agit en étant là, en brillant, en ayant une forme, en figurant.

Mots clés : , ,


Dimanche 7 mai 2023, 12h-17h, LaM, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, Villeneuve d’Ascq. Exposition « Isamu Noguchi, Sculpter le monde ». Isamu Noguchi, Okame (Atomic Head), 1954, fer, bois ; Akari (Lanterns), depuis 1951, papier, bambou.

Mots clés : ,


Dimanche 7 mai 2023, 9h15, Boulevard Magenta, Paris, 10e. « Ici vécut jusqu’à sa mort », une phrase se lit, attachée au nom de Georges Seurat, à l’artiste Seurat. Sur un fond de treillis de fonte, la plaque de laiton persiste à le dire.

Mots clés : , ,


Samedi 6 mai 2023, 14h30, avenue Réné Coty, Paris, 14e. Le mot ne peut pas ne pas être lu. Il manifeste brillamment qu’il est d’abord une forme, un dessin, et une couleur. La précédente apparition du Black Cooper, à Orléans : http://jlggb.net/blog8/2022/09/13/puissance-du-litteral/

Mots clés : , ,


Mercredi 3 mai 2023, 17h45, Musée de l’homme, Paris. La panne donne un effet de pièce d’eau. La phrase « Nous nous excusons pour la gêne occasionnée » est doublement gênante. Le dispositif technique de consultation glisse vers le sens qu’il a chez Foucault, Surveiller et punir.

Mots clés : , ,


Mercredi 3 mai 2023, 15h30, Palais de Tokyo, Paris. Exposition « ma pensée sérielle » de Miriam Cahn. Une station : une grande feuille de papier, quatre clous fins, le soleil.

Mots clés :




Mercredi 3 mai 2023, 15h, Palais de Tokyo, Paris. Un trait marquant de l’exposition « Exposées », la proposition de Nancy Brooks Brody, 20 Foot Line, 2018-2023, métal encastré dans un mur, 609,60 x 3,18 cm. À la hauteur des yeux du regardeur, la ligne semble tendue, ou plutôt flottante d’un mur à l’autre, l’angle s’effaçant. Les légères ondulations de la bande métallique contribuent à une perception sensitive qui perdure quand on s’approche.

Mots clés : , ,

Articles plus récents ›