Paris

Vous consultez actuellement les articles indexés Paris.


Samedi 8 juillet 2017, 10h, à la rencontre de la rue Censier et de la rue Monge, Paris, 5e. Le jeune arbre n’a pas pris, il a été coupé, une grille se trouve seule et devient l’objet. Intervention magistrale, la grille en fonte solidarise les normes haussmanniennes des immeubles et de leurs rues aux alignements d’arbres. À l’autre extrémité de la chaîne des solutions qui permettent à la fois la vie de l’arbre et la circulation, on a maintenant, dans le carré de terre de l’arbre, des fleurs et des herbes attachées à un « permis de végétaliser ». Avec le risque que les plants les plus séduisants soient volés. D’un côté des grilles arrachées et brisées sont des projectiles de combats de rue de la révolution, de l’autre un assemblage de demi-rondins installe un « ranch » de la végétalisation (post guerrilla gardening).
Référence universitaire : Patricia Pellegrini, « Pieds d’arbre, trottoirs et piétons : vers une combinaison durable ? », Développement durable et territoires [En ligne], Vol. 3, n° 2 | Juillet 2012, mis en ligne le 5 octobre 2012, consulté le 8 Juillet 2017 http://developpementdurable.revues.org/9329

Mots clés : , , , , ,


Jeudi 4 mai 2017, 20h, Centre Pompidou. Au sortir de l’exposition Walker Evans, la pluie sur la vitre imprime un supplément photographique. À l’horizon : la Tour Eiffel ; l’église Saint Eustache.

Mots clés : ,


Samedi 8 avril 2017, 11h, Musée national d’archéologie, Athènes. L’Éphèbe d’Anticythère, bronze de 340-330 av. JC, figure peut-être Pâris présentant la pomme d’or marquée « À la plus belle » à Aphrodite. Le smartphone enregistre la scène.

Mots clés : ,



Lundi 13 mars 2017, 16h45, rue Rambuteau, Paris 4e. « L’arbre aux feuilles », vu inopinément, avec ses camarades prunus padus plantés en novembre 2014 (carte des arbres de la Ville de Paris : arbresalignementparis), capté immédiatement pour occuper la place de 2017. En 2016 : http://jlggb.net/blog5/?p=254.

Mots clés : ,


Vendredi 27 janvier 2017, 15h30, 113 rue Saint-Maur, Paris 11e. Dans les années 1966, 1967 et 1968, pour le Ciné-club universitaire de Grenoble mais surtout pour l’antenne grenobloise de la Cinémathèque française, il m’arrivait de conduire la projection des films en 16 mm. Nous avions, à l’Association générale des étudiants, rue de la poste, un projecteur sonore 16 mm, le grand classique du cinéma pédagogique et ambulant, le Debrie MB 15 (voir dans les collections de la Cinémathèque) pour lequel j’avais obtenu un brevet de projectionniste. En avril 1970, pour le moyen-métrage que j’ai réalisé au titre du GREC (Groupe de recherches et d’essais cinématographiques), Dimanche au bord du Rhin, à Strasbourg, nous avons disposé d’une caméra 16 mm Beaulieu et d’un magnétophone Nagra pris à cette adresse devenue celle de la compagnie de location de matériel cinématographique Alga cinéma (au moment de son association avec la compagnie britannique Samuelson). Il reste la façade classée et son enseigne.

Mots clés : , , ,


Lundi 26 décembre 2016, 17h30, Paris 20e. En remontant la rue du Télégraphe depuis le métro, on voit que ce point culminant de Paris (128,50 m, Chappe y construisit son télégraphe) porte des châteaux d’eau où l’on vérifie que les jours ont commencé à grandir.

Mots clés : ,

ailante-grenelle-2016
Mardi 22 novembre 2016, 15h30, rue de Grenelle, Paris, 6e. Le trottoir d’une rue des plus riches n’échappe pas aux réitérat végétal. Ce rejet est là pour rappeler le rejet dont l’ailante est l’objet, du fait de son fort pouvoir concurrentiel, de son caractère invasif, y compris dans ce blog où on l’aime bien : http://jlggb.net/blog4/?s=ailante

Mots clés : , ,

sol-rue-turbigo-2016
Vendredi 18 novembre 2016, 16h 38. Au sortir de la rue Notre Dame de Nazareth, Paris 3e, traversée de la rue de Turbigo en direction de la place de la République. Coordonnées inscrites dans la capture aléatoire : latitude 48° 52′ 0.468″ N; longitude 2° 21′ 43.668″ E; élévation : 57,60  m; direction magnétique 227,29°.

Mots clés : , ,

paves-sous-le-2016
Lundi 15 août 2016, 16h40, rue Proudhon, Paris, 12e, sous les voies de la gare de Lyon. La rue, du nom du typographe qui connut de beaux portraits par Courbet, pourrait évoquer « La propriété c’est le vol » et le mot révolution. Mais, ce qui est donné à voir par une rénovation, c’est le slogan de Mai 68 : « Sous les pavés, la plage ! », contemporain d’une façon de cacher les pavés sous le bitume.

Mots clés : , , ,

lachetoniphone-2016
Jeudi 23 juin, 21h30, rue Volta, Paris, 3e. « Lâche ton iPhone ».

Mots clés : ,

‹ Articles plus anciens